Printemps des pouets

La poésie, j’y ai toujours été plus hermétique que la collection Tupperware au complet. Autant dire que le printemps des poètes (du 3 au 19 mars, donc en hiver…) m’en touche une sans remuer l’autre.
Après avoir farfouillé dans mes archives pendant au moins vingt secondes, j’ai dégoté un haïku de l’inénarrable Taigu Ryōkan (1758-1831).
Surtout connu sous son seul prénom de Ryōkan, le bonhomme fut moine, ermite, mendiant, érudit, calligraphe, poète. Figure majeure d’un bouddhisme zen bien à lui, sans rite ni religiosité, il passe pour un anticonformiste… avec le sens de la formule.

Le fameux haïku :

柿もぎの
きん玉寒し
秋の風

En VF :

Cueillant des kaki
Mes couilles tressaillent
Dans le vent d’automne

Stitches / Dark Clown – Conor McMahon

Stitches (en VO) ou Dark Clown (en “VF”, hum) est un film d’horreur britannique réalisé en 2012 par Connor McMahon du clan McMahon, peut-être né dans les hautes terres d’Écosse ou peut-être pas.
À la fin, il ne peut en rester qu’un.

Affiche film Stitches Dark Clown Conor McMahon Ross Noble
Continuer la lecture de « Stitches / Dark Clown – Conor McMahon »

À la rescousse de Valentin

La Saint-Valentin approche et tu ne sais pas quoi offrir à ta dulcinée ? Pas de panique, l’ami, je suis là avec une pleine musette de bons conseils. Paraît que quand on aime, on ne compte pas. Eh bien, tu vas avoir l’occasion de mettre l’adage en pratique : envoie-moi un gros chèque pour me remercier de t’avoir sauvé la mise. Dieu te le rendra, moi non.

Kyudo
La seule chose avérée dans cette histoire de Saint-Valentin, c’est qu’avec un arc, viser le coeur reste la meilleure option.
Continuer la lecture de « À la rescousse de Valentin »

Oculus – Mike Flanagan

Oculus, film d’horreur américain de 2013, rebaptisé The Mirror pour sa sortie DTV française (pourquoi ne pas l’avoir appelé Le Miroir ?) en 2015. Perso, je l’appelle La bouse, parce que c’en est une.

Affiche film Oculus
Sur le premier jet de l’affiche, Rocco Siffredi se tenait derrière le miroir et le film s’appelait Enculus.
Continuer la lecture de « Oculus – Mike Flanagan »