Présentation

Fred K

Je m’appelle Fred, on l’aura compris au titre. Né dans les hautes terres d’Écosse de Picardie il y a 400 ans, je partage aujourd’hui ma vie entre le Japon et la France.
Si tu me croises tout nu, tu me reconnaîtras sans peine : je suis tatoué des épaules aux chevilles.

Fred K tatouages
Un K unique.

Je lis beaucoup. Merci, La Palice.
Dès que j’ai été en âge de lire, mes parents m’ont offert des bouquins. Depuis, c’est resté… Je dois posséder dans les 2000 titres, auxquels s’ajoutent les lectures d’emprunt (potes, bibliothèques municipales et universitaires, manuscrits…).
Avec le temps, je me suis dit que ce serait dommage que le monde de l’Internet ne profite pas de mes formidables lumières sur le sujet. D’où ce “blog littéraire et déconnant”.
Tu trouveras ici des chroniques de bouquins (romans, nouvelles, essais, BD, jeux de rôle…). Le gros du corpus est axé “de genre” avec de la science-fiction, de la fantasy, du fantastique et du polar à tire-larigot (ah, la bienheureuse Larigot…). Je m’offre aussi pas mal d’excursions dans un tas de domaines pour ne pas me cantonner à une zone de confort pépère (érotique, histoire, politique, culture japonaise, romance, humour, arts martiaux, jeunesse, littérature dite classique…).
Mes avis sur les ouvrages n’engagent que moi. Tout argumentée que soit une chronique, elle reste un avis, avec une part de ressenti, donc de subjectivité, pas un commandement divin posé en vérité absolue.
Ce ressenti peut être négatif. Je ne souscris pas du tout à la politique visant à passer sous silence les critiques négatives au prétexte de respecter le travail de l’auteur ou parce qu’il doit bien gagner sa vie en vendant ses bouquins. Je sais pas, y a un truc autour du livre qui relève du monde des Bisounours où tout il serait beau et parfait, tous les livres géniaux, tous les auteurs des génies. Dans d’autres domaines artistiques, cinéma ou musique par exemple, personne ne se prive de dire que tel film ou album est bien naze. Et tout le monde trouve normal de donner son avis, même négatif. Ben les livres, même combat de mon point de vue.
À l’inverse, tu ne trouveras pas d’avis de complaisance, de cirage de pompes des éditeurs pour gratter des services de presse, de prose générique farcie de lieux communs (parce que l’épithète addictif à toutes les sauces, ça va bien cinq minutes), de politique de clientélisme à base de concours-si-tu-likes-ma-page-je-te-donne-un-livre et autres pratiques douteuses qui ont transformé le blogging passionné des débuts en une formidable usine à brasser du vent, où tout n’est que placement de produits et fellations. Le dernier à m’avoir affublé du qualificatif “influenceur” a fini empalé au sommet d’une colline. Je suis blogueur, pas publicitaire ou hypnotiseur.

Bibliothèque Un K à part
Chez moi, ça ressemble à ça et y en a sur trois murs.

Où me trouver ?
– Ici, sur le blog (merci, La Palice).
– Sur Facebook (lieu d’échanges directs via commentaires).
– Sur Babelio et Livraddict (repost des chroniques).
– Sur Instagram (vitrine photo).
– Sur Twitter (parce que… euh… pour… euh…).

Pour me contacter :
– Remplissez le formulaire sur page contact et roulez jeunesse !
– Les signaux de fumée, pigeons voyageurs et autre moyen improbable, allez-y, faites-vous plaisir. Je décline toute responsabilité en cas de perte de courrier.

Fred K Un K à part
Mon meilleur profil de face.