Mes homonymes vous offrent un coup à part

Si vous tombez là-dessus, c’est pas moi. On pourrait le croire en lisant les descriptions qui me correspondent tout à fait (fin, élégant, délicat…), mais non. Je ne suis ni vigneron ni manipulateur d’alambic.

Vin alcool kirsch Un k à part

J’en profite pour préciser que toutes les élucubrations du blog, ça pourra étonner, mais je les produis à jeûn. Ça vient naturellement, sans alcool ni drogue, mon cerveau fonctionne ainsi (ce qui est sans doute plus flippant que si j’étais fin bourré ou défoncé, mais passons).

PS : merci à Stéphane Melin pour l’envoi de la photo du kirsch.

Cinq ans à part

Cendrillon Fred anniversaire Un K à part
Élu blog le plus sérieux de tous les internets. À juste titre !

Né un 4 juillet, Un K à part ajoute aujourd’hui une cinquième bougie à son gâteau d’anniversaire, devenant ainsi le recordman des sites, blogs et forums que j’ai, au cours de ces seize dernières années, conçus et animés de mes blanches mains de marionnettiste formé par les plus grands maîtres shaolin de La Fistinière.
Quoi de neuf depuis l’an dernier ?

Continuer la lecture de « Cinq ans à part »

Être blogueur, entre doutes et succès fou

Tenir un blog, ce n’est pas tous les jours facile. Comme dans toute démarche liée à la création de contenu, on se pose beaucoup de questions sur la légitimité de ce qu’on raconte, la pertinence, l’intérêt, la portée… Derrière viennent les remises en question, les doutes, l’angoisse, les nuits blanches, l’achat de balles antistress par paquets de cinquante…

Continuer la lecture de « Être blogueur, entre doutes et succès fou »
Publié le Catégories Le blog

Parcours de lecteur : ces livres qui ont marqué ma vie

Lors des dernières vacances, la mise en place puis le retrait de la déco de Noël ont été l’occasion de remettre un peu d’ordre dans ma bibliothèque. Épisode ô combien palpitant de mon parcours d’aventurier littéraire, appelé à constituer le cœur de 3615 MaLifeDeOuf, autobiographie en douze volumes reliés cuir pleine peau de mammouth.

Le remue-ménage peut ne pas sauter aux yeux, les photos ci-dessus ne rendant pas à mon sens de l’effort l’hommage héroïque qu’il mérite. Toujours est-il qu’à un moment ou un autre de l’épopée, chaque livre a quitté son rayonnage pour passer entre mes blanches mains et recevoir son coup de chiffon dépoussiérant, avant de retourner auprès de ses petits camarades ou, pour quelques malchanceux, rejoindre la “bibliothèque de la honte” dans la pièce d’à côté, où atterrissent bannis, parias et autres réprouvés dont je regrette d’avoir croisé la route.
Chaque livre. Et ça fait beaucoup. Beaucoup de manipulations, beaucoup de poussière, beaucoup de souvenirs surtout. Parce qu’un livre, c’est deux histoires : une dedans et une autour. À chacun, sa méta-histoire : comment j’en ai entendu parler, quand je l’ai acheté, où, pourquoi, qui me l’a offert et dans quelles circonstances, le ressenti de lecture, ce que cette dernière m’a apporté en termes de réflexion, de divertissement, de savoir, etc.
Dans le lot, quelques poids lourds pour lesquels il y a un avant et un après, des titres qui n’ont pas seulement marqué mon parcours de lecteur mais ont changé le cours de mon existence. Si on les retire de l’équation, des pans entiers de ma vie disparaissent, c’est dire ce qu’ils représentent.
Or donc, en avant pour le tour d’horizon de ces bouquins sans lesquels je ne serais pas du tout la personne que je suis aujourd’hui.

Continuer la lecture de « Parcours de lecteur : ces livres qui ont marqué ma vie »

Bilan 2020 et projets 2021

Un K à part Fred Angélique figurines Lego

“Parce qu’on a un peu claqué le pognon dans la boisson, la bouffe et tout ça,
eh ben on est un petit peu sec sur l’argent qui reste pour les sketches.
Alors y en a toujours un qui va être moins bon, avec moins de moyens, et c’est celui-ci.
Alors ce qu’il faut, c’est remplir trois minutes en faisant des conneries.”
Monsieur Manatane

La fin de l’année sonne l’heure de l’exercice barbant traditionnel : le bilan.
Ce moment où l’on se rengorge et s’auto-félicite de réussites dérisoires comme si on avait changé le monde, alors qu’on s’est juste pignolé sur son petit bout de web.
Ce moment où l’on déballe les statistiques de visiteurs sur le blog comme si ce nombre était gage de quelque chose. Certes la qualité peut attirer la quantité, m’enfin la merde en tout autant capable avec de bien meilleurs rendements, ce ne sont pas les ventes par millions de Cinquante nuances de Grey qui me contrediront.
Ce moment, enfin, où l’on se livre aux effets d’annonce concernant des projets qu’on ne mènera jamais à terme.
Bref, on l’aura compris, l’exercice du bilan m’emmerde. Va pourtant falloir serrer les fesses pour ce passage obligé de tout blog aux derniers jours de décembre. Pas le choix, c’est marqué noir sur blanc dans la charte des blogueurs, section “Publications venteuses et baudruchiennes”, article XXIV, alinéa 272.

Bon ben maintenant que j’ai bien vendu le truc, en route pour ce bilan, el famoso. Bonne lecture et surtout bonne chance !

Continuer la lecture de « Bilan 2020 et projets 2021 »
Publié le Catégories Le blog

Mon portrait urbain sur Onirik

La délicieuse Valérie du webzine Onirik a brossé mon portrait pour l’édition 2020 des Halliennales sur le thème urban fantasy. Un grand merci à elle pour son questionnaire, ce fut un plaisir d’y répondre avec ce sérieux que l’on me connaît et qui a fait ma réputation intergalactique !

Fred Un K à part cosplay princesse Leia Star Wars Rogue One parodie magazine Vogue
Continuer la lecture de « Mon portrait urbain sur Onirik »