Mon portrait urbain sur Onirik

La délicieuse Valérie du webzine Onirik a brossé mon portrait pour l’édition 2020 des Halliennales sur le thème urban fantasy. Un grand merci à elle pour son questionnaire, ce fut un plaisir d’y répondre avec ce sérieux que l’on me connaît et qui a fait ma réputation intergalactique !

Fred Un K à part cosplay princesse Leia Star Wars Rogue One parodie magazine Vogue
Continuer la lecture de « Mon portrait urbain sur Onirik »

Quatre ans à part

En 2019, nous fêtions le troisième anniversaire d’Un K à part. Un an plus tard, c’est au tour du quatrième, avec tous mes remerciements à La Palice, saint patron de ce blog.
Quatre bougies, autant que les Cavaliers de l’apocalypse, on applaudira le sens du timing pour coller à l’actualité de fin du monde.

Bougies Lego anniversaire blog Un K à part
Continuer la lecture de « Quatre ans à part »

Fermeture de la page Facebook ?

Or donc, petite avanie cette semaine avec le blocage de mon compte Facebook. Paraît que j’aurais commis une grave infraction aux “standards de la communauté”. La sanction est sortie de nulle part, sans motif vu que je n’avais rien fait de mal et sans recours vu que Big Brother n’en permet aucun. Et sans compte, plus d’accès à la page Un K à part. Tout cela nous orientait vers une perte définitive de la page, soit quatre ans de taf à la développer mis à la poubelle. Je vous passe le détail des péripéties diverses et variées (compte désactivé, compte réactivé mais inaccessible…). Toujours est-il que j’ai pu récupérer le tout – compte et page – de façon aussi mystérieuse que je l’avais perdu. Zéro explication de rien, dans un sens comme dans l’autre.
Je ne peux pas dire que cet avatar m’ait chamboulé plus que ça. Le cœur d’Un K à part a toujours été le blog et les réseaux sociaux de simples extensions de communication.
Pour suivre l’actualité du blog et être sûr de ne rien rater, je ne peux que conseiller de coupler votre suivi de la page Facebook du blog à une seconde plateforme, au cas où…

  • Méthode old school : vous enregistrez la page d’accueil dans vos marque-pages et favoris et vous jetez un œil de temps en temps en espérant découvrir un nouvel article dont la lecture vous apportera bonheur et félicité.
  • Instagram : c’est le plan B… qui appartient à Facebook, c’est dire la confiance que je lui accorde. M’enfin, c’est le RS où je suis le plus actif (ou le moins inactif, question de point de vue) après FB.
    https://www.instagram.com/unkapart/
  • Twitter : je me contente d’y balancer les liens vers le blog. Concept du réseau où je ne suis pas social du tout, mais au moins on peut y suivre l’actu du blog et voir les dernières parutions d’articles.
    https://twitter.com/FredKunopes
  • Bibliothèques participatives : concernant le volet des chroniques (à l’exclusion des interviews, montages, salons, etc., bref les chroniques seules), vous pouvez me suivre sur Babelio et Livraddict.
    https://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=382059
    https://www.livraddict.com/profil/fred-k/
Publié le Catégories Le blog

Attestation de déplacement dérogatoire maison

Attestation de déplacement dérogatoire covid19 coronavirus confinement Cthulhu
Avant que je ne cthulhise le document, les initiales d’attestation de déplacement dérogatoire avaient déjà un parfum de jeu de rôle : ADD. Comme Advanced Dungeons & Dragons. Coïncidence ? Je ne crois pas.

Je ne peux pas dire que le confinement actuel pour endiguer l’épidémie de coronavirus slash COVID-19 slash SARS-CoV-2 change des masses mon quotidien, je passais déjà 95% de mon temps confiné avant et ce sera pareil après. Joies de l’autisme, de l’hypervigilance et de l’hypersensibilité au bruit qui transforment le moindre pas dans le monde extérieur en aventure anxiogène…
Ironie du sort, je me retrouve à devoir sortir plus souvent que d’habitude pour assurer le ravitaillement de ma chère et tendre, qui est handicapée et se retrouve en confinement absolu, vu qu’en plus de son autisme elle a les bronches en mode dame aux camélias. Si elle se retrouve infectée, ses chances de survie tournent autour de zéro en étant optimiste. Bref, pour toute la durée de l’épidémie, ma copine est comme ma CB : sans contact. Je largue les courses sur son paillasson, on se parle au téléphone chacun d’un côté de la vitre de sa fenêtre (ô Roméo, mon Roméo…) en mode parloir de prison. Avec mon dos tatoué, c’est le revival Prison Break.

Continuer la lecture de « Attestation de déplacement dérogatoire maison »

Chaos, confusion, licornes

Logo blog littéraire Un K à part

Les abonné(e)s de la page Facebook d’Un K à part auront noté ce week-end le changement de look avec l’apparition du nouveau logo du blog. On y verra un vortex vers une autre dimension, la cape de Batman, un aigle passé au mixer, un Cosmocat, un fœtus d’alien ou une tache de foutre, c’est affaire d’interprétation et d’imagination (et vous en avez beaucoup au regard des propositions qui précèdent…).
Plutôt que jouer les Rorschach du dimanche, ce qui tomberait mal à propos en ce lundi, je vais vous parler de l’évolution du blog et des changements qui s’annoncent.

Continuer la lecture de « Chaos, confusion, licornes »