Quatre ans à part

En 2019, nous fêtions le troisième anniversaire d’Un K à part. Un an plus tard, c’est au tour du quatrième, avec tous mes remerciements à La Palice, saint patron de ce blog.
Quatre bougies, autant que les Cavaliers de l’apocalypse, on applaudira le sens du timing pour coller à l’actualité de fin du monde.

Bougies Lego anniversaire blog Un K à part
Continuer la lecture de « Quatre ans à part »

Sous le signe du voyage : conseils de lecture pour l’été

Tel que vous me voyez… Ah ben non, vous ne pouvez pas depuis chez vous devant votre écran. Tel que vous ne me voyez pas, je sors d’un micro-déménagement. La différence avec un déménagement classique, c’est que les cartons vont très vite à préparer : un caleçon et un t-shirt de rechange, ma brosse à dents et tada ! Me voilà parti en vacances, en villégiature à la fois avec, chez et dans ma chère et tendre, un grand périple pédestre qui m’a emmené à six minutes de chez moi. Quelle aventure ! À faire pâlir de jalousie Ulysse, saint patron des odyssées rocambolesques.
Que les millions de lecteurs et lectrices du blog se rassurent, je ne vous oublie pas. En attendant de souffler les bougies pour l’anniversaire du blog dans quelques jours, je pense à vous depuis mon lieu de retraite chaud, humide et félin. Voici pour l’été de précieux conseils de lecture placés sous le signe du voyage. C’est gratuit, profitez-en et servez-vous de vos sous pour constituer un stock de PQ en prévision du reconfinement attendu cet automne.
Enfilez vos grolles de randonnée et en avant toute !

Figurines Lego plage vacances
Continuer la lecture de « Sous le signe du voyage : conseils de lecture pour l’été »

Critiques express (27) Megamix estival

On fait péter la boule à facettes et la boîte à fumée pour un grand numéro de DJ littéraire sous le flamboyant soleil de l’été ! C’est parti pour un megamix improbable de tout et n’importe quoi, où le pire côtoie le meilleur et vice-versa.
Ce maxi-single comporte quatre titres, deux faces A et deux faces B, un peu comme un disque mais en forme de tétraèdre (donc pas un disque en fait).
Cartographie du merveilleux (feat. André-François Ruaud)
That’s a long way to hell (feat. Marianne Stern)
La Belle est la Bête (feat. Sophie Jomain)
Aware ! (feat. Nicolas Garreau)

Continuer la lecture de « Critiques express (27) Megamix estival »

Hussard croate et TIE Fighter, même combat !

Sur ce blog, on parle beaucoup de mots à travers les livres, où on les trouve rassemblés par énormes paquets au mépris de toute précaution élémentaire de distanciation sociale. Mais un mot existe aussi seul, en lui-même.
Fort d’un génie que toutes les lampes à huile m’envient, je me suis dit qu’il serait intéressant de se pencher sur le cas de certains mots et aborder par ce biais des questions liées à la sémantique, à la philologie, à la linguistique, à l’étymologie et à plein d’autres termes à rallonge en dix lettres ou plus.
Aujourd’hui, nous allons parler de la cravate et établir une filiation directe entre la cavalerie de Louis XIII et les vaisseaux spatiaux de Star Wars.

Cravate étymologie Royal Cravates Tie Fighter Un K à part
Continuer la lecture de « Hussard croate et TIE Fighter, même combat ! »

Il ne peut en rester qu’un

Après avoir été Batman et Grippe-Sou, ce bon vieux Vador reprend du service pour se glisser dans les pompes et le kilt de Christophe Lambert, l’increvable Connor MacLeod d’Highlander (film qui aurait mieux fait de ne rester qu’un quand on voit le massacre de la franchise sur le grand comme sur le petit écran…).

Dark Vador Highlander il ne peut en rester qu'un

Je suis Anakin MacLeod du clan MacLeod, né il y a 400 ans dans le désert de Tatooine, et je suis immortel.
À la fin, il ne peut en rester qu’un.

Simone, la VF de Christine par Stephen King

Stephen King est un auteur les plus détournés sur ce blog, il n’y a aucune raison qu’on s’arrête en si bon chemin. Or donc aujourd’hui, c’est sur Christine que ça tombe avec une fausse couverture pour le roman et l’affiche du film revue et corrigée, le tout en mode “béret-baguette”.

Continuer la lecture de « Simone, la VF de Christine par Stephen King »