Cthulhu revient !

Attestation de déplacement dérogatoire covid-19 coronavirus confinement état d'urgence sanitaire

Je pensais en rester là avec l’attestation Cthulhu et les versions alternatives, sauf que voilà, l’attestation officielle de déplacement dérogatoire a changé par décret du 23 mars et vous êtes nombreux à m’avoir demandé une nouvelle version. Vox populi, vox Dei, j’ai cédé à la pression populaire et produit une nouvelle version que vous retrouverez au format .pdf en fin d’article.

Précision utile : n’utilisez pas cette attestation maison seule, ce montage n’entre pas dans la catégorie des documents valables aux yeux de l’État. Je cite : “seuls le document officiel téléchargé ou une attestation sur papier libre peuvent être utilisés.” (source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R55781)
Si vous tenez absolument à sortir avec Cthulhu… Déjà, toutes mes condoléances à votre anus vu la taille des tentacules de ce petit copain poulpeux. Ensuite, imprimez la version officielle au recto (ou au verso, dans tous les cas de l’autre côté de la feuille).
Et respectez le confinement, surtout. Sinon dans six mois, on y est encore.

Confinement créatif

Dans la base secrète du blog, on essaye d’être constructif pendant le confinement en créant des bidules en Lego. Ça peut paraître très con, mais cette activité occupe les mains et l’esprit, c’est pile ce qu’il me faut en ce moment.

Les boules du père Noël

Lego Star Wars Les boules du père Noël

Quand M6 a annoncé vouloir diffuser des films de Noël pendant le confinement, c’est là que j’ai compris qu’on y était pour de vrai : la fin du monde.
Des films de Noël en mars, déjà, ça se pose là niveau WTF. Et c’est quoi le concept ? Obliger les gens à sortir pour éviter de supporter ces purges sur le petit écran ? Je suppose que comme on ne peut plus sortir acheter des trucs dont on n’a pas besoin, le coût des espaces publicitaires vendus aux marques doit être en chute libre. Les téléfilms de Noël, ça coûte pas cher à diffuser. Merci du cadeau…

Le destroyer impérial du pauvre

Destroyer impérial Lego Star Wars collector

Un vaisseau de 6 centimètres et 19 pièces pour se lancer à la conquête de l’espace quand le confinement sera terminé. Moins impressionnant que le destroyer impérial collector sorti par Lego, qui mesure plus d’un mètre de long pour 4800 pièces. Moins cher aussi, le bestiau officiel coûtant la bagatelle de 700 euros contre à peine un pour mon vaisseau du pauvre.

Le Bat-X-Wing

Lego Star Wars DC Batman X-Wing

La rencontre de trois univers : DC Comics, Star Wars et Lilliput. Résultat : un micro X-Wing que j’essaierai de caser dans ma Batcave.

Attestations alternatives

Attestation de déplacement dérogatoire covid19 coronavirus confinement Cthulhu

Quand j’ai publié l’attestation de déplacement dérogatoire version Cthulhu, il s’agissait d’un montage humoristique comme j’en fais si souvent, un de plus parmi les autres, accompagné de ma petite anecdote de confinement, une de plus parmi toutes celles que chacun poste sur les réseaux sociaux pour raconter comment on vit la situation actuelle. Bref, un truc comme ça, en passant.

Continuer la lecture de « Attestations alternatives »

Attestation de déplacement dérogatoire maison

Attestation de déplacement dérogatoire covid19 coronavirus confinement Cthulhu
Avant que je ne cthulhise le document, les initiales d’attestation de déplacement dérogatoire avaient déjà un parfum de jeu de rôle : ADD. Comme Advanced Dungeons & Dragons. Coïncidence ? Je ne crois pas.

Je ne peux pas dire que le confinement actuel pour endiguer l’épidémie de coronavirus slash COVID-19 slash SARS-CoV-2 change des masses mon quotidien, je passais déjà 95% de mon temps confiné avant et ce sera pareil après. Joies de l’autisme, de l’hypervigilance et de l’hypersensibilité au bruit qui transforment le moindre pas dans le monde extérieur en aventure anxiogène…
Ironie du sort, je me retrouve à devoir sortir plus souvent que d’habitude pour assurer le ravitaillement de ma chère et tendre, qui est handicapée et se retrouve en confinement absolu, vu qu’en plus de son autisme elle a les bronches en mode dame aux camélias. Si elle se retrouve infectée, ses chances de survie tournent autour de zéro en étant optimiste. Bref, pour toute la durée de l’épidémie, ma copine est comme ma CB : sans contact. Je largue les courses sur son paillasson, on se parle au téléphone chacun d’un côté de la vitre de sa fenêtre (ô Roméo, mon Roméo…) en mode parloir de prison. Avec mon dos tatoué, c’est le revival Prison Break.

Continuer la lecture de « Attestation de déplacement dérogatoire maison »

Une histoire du diable – Robert Muchembled

Vous venez de commencer à lire le 666e article publié sur le blog.
666, rien que ça ! Le chiffre de la Bête, comme ils disent à Trente millions d’amis.
Une occasion pareille ne se présentera pas deux fois, marquer le coup semble donc de rigeur. Fêtons l’événement en compagnie d’un invité de circonstance : le Diable !

Couverture Une histoire du Diable Robert Muchembled Seuil
Continuer la lecture de « Une histoire du diable – Robert Muchembled »