Furor – Fabien Clavel

Furor
Fabien Clavel
J’ai lu

Nous sommes dans la 762e année depuis la fondation de Rome. Soit en l’an 9 après Jésus-Christ, mais à l’époque le divin fiston en est encore à jouer à l’équivalent antique des Playmobil, un peu jeune pour fonder son propre calendrier.
Fabianus Clavellus Furorator nous embarque au fin fond des tréfonds de la Germanie, dans la forêt de Teutoburg.

Couverture Furor Fabien Clavel J'ai Lu
Continuer la lecture de « Furor – Fabien Clavel »

Vertèbres – Morgane Caussarieu

Vertèbres
Morgane Caussarieu

Au Diable Vauvert

Jonathan, dit Jojo, disparaît. Hulahup Barbatruc, il réapparaît quelques jours plus tard avec ce que les grands malades de l’adjectif superflu appelleraient “une vilaine blessure” (un gnon, par définition, c’est pas glop, donc le jour où tu croises une “gentille blessure”, surtout, tu m’appelles !). De son séjour on ne sait où, Jojo ramène en outre une vertèbre surnuméraire. On peut dire qu’il y a un os, conclurait Horatio Caine en enfilant ses lunettes noires sous le soleil de Miami, yeah! we don’t get fooled again, don’t get fooled again, no, no, yeah, tout ça, tout ça. Or donc, Jojo va commencer à changer. Pour se métamorphoser non pas en Gilet Jaune mais en loup-garou, la couverture se montrant on ne peut plus explicite sur le sujet avec sa bestiole tout droit sortie du film The Wolf Man (celui de 1941, pas le remake de 2010). Et c’est parti pour suivre pendant trois cents pages les souffrances d’une jeune vertèbre !

Vertèbres Morgane Caussarieu Au Diable Vauvert
Continuer la lecture de « Vertèbres – Morgane Caussarieu »