Tiphaine Croville, édition anniversaire 2019

Tradition ancestrale initiée l’an dernier, le montage anniversaire. Après le pégase, on reste dans les moyens de locomotion avec cette Tiphmobile aux couleurs de Phitanie. Un petit clin d’œil aux tribulations de la navette à géométrie variable pour emmener mes auteurs au salon des Halliennales.
Joyeux anniversaire et bonne route vers l’imaginaire !

Tiphaine Croville anniversaire Phitanie pégase

À noter que Tiphaine a répondu au Tiph-signal de l’interview sur le thème Halliennales et Eldorado. Entretien foufou à paraître pas plus tard que dans deux jours.

Cadavre exquis : le chemin boueux

Je vois souvent passer sur Instagram des piles de bouquins dont les titres forment des cadavres exquis. L’idée est amusante… quoique répétitive à raison de cinquante par semaine. Drame de la lassitude liée aux effets de mode…
Plutôt qu’un énième macchabée délicieux à enchaîner des titres pour former des phrases plus ou moins approximatives, plus ou moins inspirées, je me suis dit “tiens, et si je racontais une histoire où chaque titre renverrait à une scène, une image, une action ?”.
Mon appétence pour la gaudriole étant connu, personne ne sera étonné d’apprendre que l’idée a très vite pris un chemin scabreux.

Continuer la lecture de « Cadavre exquis : le chemin boueux »

John Wick, Parabellum et parapluie

Une petite pluie s’abat sur le Nord, rafraîchissante par ce temps caniculaire. Elle marque le retour de Stéphane Jeumont, qui nous propose cet été un nouvel opus de sa saga tonitruante : Jean Ouick, Bienvenue chez les Ch’tis.
Jean Ouick, le John Wick français, débarque dans les Hauts-de-France.
Qui veut la paix prépare la guerre.
Et qui vient à Lille prend un parapluie.

John Wick Keanu Reeves Jean Ouick Bienvenue chez les chtis

Je suis ton nombre

Morgane Caussarieu Je suis ton nombre détournement de Je suis ton ombre par Un K à part

Avec Dans les veines, on découvrait les vampires à la sauce Morgane Caussarieu. L’aventure vampirique se poursuit dans Je suis ton ombre, qui fera partie de mes lectures estivales.
En attendant, petit détournement avec Je suis ton nombre, un roman plein de buveurs de sang mathématiciens. Ces Dracula de la racine carrée terrorisent un gamin que je soupçonne être Ron Weasley (un rouquin avec un pull à rayures aussi moche, je ne vois pas qui ça pourrait être d’autre). Pour lui, la situation ira de mal en π.