Chaos, confusion, licornes

Logo blog littéraire Un K à part

Les abonné(e)s de la page Facebook d’Un K à part auront noté ce week-end le changement de look avec l’apparition du nouveau logo du blog. On y verra un vortex vers une autre dimension, la cape de Batman, un aigle passé au mixer, un Cosmocat, un fœtus d’alien ou une tache de foutre, c’est affaire d’interprétation et d’imagination (et vous en avez beaucoup au regard des propositions qui précèdent…).
Plutôt que jouer les Rorschach du dimanche, ce qui tomberait mal à propos en ce lundi, je vais vous parler de l’évolution du blog et des changements qui s’annoncent.

Continuer la lecture de « Chaos, confusion, licornes »

L’art de la chronique

La question m’a été souventefois posée depuis les premiers articles mis en ligne sur ce blog : comment je rédige mes chroniques ?
La plupart du temps, je réponds “au clavier”, parce qu’on ne m’appelle pas monsieur Littéral pour rien. En vrai, la réponse serait plutôt “ça dépend”, sauf que personne ne s’en trouve plus avancé.
Or donc aujourd’hui, je vais tenter d’expliquer comment je m’y prends pour écrire ces petites merveilles qui ont assuré ma réputation mondiale voire intergalactique.

Leçon du professeur Fred Un K à part rédiger une chronique littéraire critique sur un blog
Continuer la lecture de « L’art de la chronique »

Bilan 2019 et projets 2020

Bilan 2019 du blog littéraire Un K à part

Tic tac, tic tac… On approche de la dernière ligne droite avant la fin de l’année ! L’heure est au traditionnel bilan du blog et va pas falloir que ça traîne, je suis attendu !
Connaissant mon amour pour le romantisme la pyromanie, ma chère et tendre nous a organisé un dîner aux chandelles. Vêtue du costume de soubrette que je lui ai offert hier pour son anniversaire, la miss est en train de dresser la table pendant que je dresse, entre autres choses, le bilan d’Un K à part. Le tête-à-tête s’annonce muy caliente1.
Vous comprendrez que je sois pressé de terminer la rédaction de cet article. Surtout qu’au moment où j’ai quitté la salle à manger pour le bureau, ma chérie mimait des trucs pas racontables avec les bougies, manière de me faire comprendre qu’elle n’allait pas m’attendre cent sept ans avant d’ouvrir les hostilités. Si je ne me manie pas la rondelle, la sienne va me passer sous le nez et la sérénade en duo risque de se transformer en solo féminin de guitare.
Remarquez, la retrouver déguisée en candélabre ne serait pas dépourvu d’un certain charme…
Ouais, vous avez raison, le spectacle en vaudrait la chandelle dans tous les sens du terme. Je vais donc prendre mon temps.
D’autant qu’il serait dommage d’expédier l’affaire pour une fois que la motivation est au rendez-vous. Les autres années, je souscrivais à l’exercice du bilan sans être emballé, histoire de torcher comme tout blogueur qui se respecte un article à pas cher pour meubler la période des fêtes entre deux rots de Champomy. Ce coup-ci, c’est une autre chanson, une symphonie même ! 2019 a été la période la plus riche du blog depuis sa création il y a trois ans et demi. Aussi remplie que Roxy Raye2, ça donne idée du niveau !

Batman The Dark Knight soubrette en bas résille
Réveillon en costume chez les cas à part !
Continuer la lecture de « Bilan 2019 et projets 2020 »

Le monde de San-Antonio

Bulletin d'information de l'association des amis de San-Antonio

Un K à part est cité dans le journal ! Youhou !
En attendant la première page des quotidiens nationaux, on peut me trouver dans la Niouze, le bulletin d’information de l’association des Amis de San-Antonio. J’y suis cité pour mes détournements de Martine.

Martine qui croise la route du commissaire San-Antonio, c’est un peu comme si Simon rencontrait Garcimore…

Simon et Garcimore

… comme si Garfunkel rencontrait Simon (Astier)…

Simon Astier et Garfunkel

… comme si Arya Stark rencontrait Hutch.

Arya Stark et Hutch