Ma collec’ Lego Pirates (et troupes impériales)

Ma gamme préférée en son temps… alors qu’en fait, en jetant un œil à l’ensemble des sets sur Bricklink, je me suis rendu compte que j’en avais eu très peu étant gamin : six boîtes, dont une en double, soit in fine cinq références, deux d’entre elles étant en plus à mon frère (donc en moins pour moi). C’est fou de se dire que cette gamme m’aura autant marqué avec si peu…
Le fait est qu’elle est arrivée sur le tard quand j’ai commencé à m’éloigner des petites briques. Pis y avait pas mal de gros navires dedans, pas trop dans les moyens de ce que ma mère pouvait m’offrir, d’autant qu’elle s’était déjà saignée pour le bateau pirate Playmobil. Et enfin, fallait encore que les boîtes arrivent jusqu’à ma petite ville pas bien riche en magasins de jouets. Avant le temps béni d’Internet et des commandes aux quatre coins du monde, on devait faire avec ce qu’on trouvait sur place et y avait pas tout, loin de là.
Bref, une petite collection pas très fournie dans mon inventaire de l’époque – avec quand même une belle pièce, faut reconnaître – mais qui nous a valu de sacrées heures de jeu avec mon frangin. À lui les pirates, à moi les troupes impériales, tout ça au milieu d’un joyeux fourre-tout anachronique de Castle, Space et City.

Lego pirates 6245 6251 6257 6260

Petites boîtes d’antan

Alors ces références, c’étaient :
– Harbor Sentry (6245), en double
– Sea Mates (6251)
– Castaway’s Raft (6257), à mon frère
– Shipwreck Island (6260), à mon frère
– Eldorado Fortress (6276)
Les quatre premières, c’était typiquement de la petite boîte pas chère qui permettait à maman de nous faire plaisir souvent sans laisser à chaque fois un rein au marché noir. Et les gros sets comme la forteresse, c’était pour les Noël et anniversaires.
Aujourd’hui, tout ce qu’il m’en reste, c’est un radeau en ruines, trois barques et un fond de mini radeau dont je viens de découvrir qu’il n’est même pas du Pirates mais du Castle (Forestmen’s River Fortress 6077, une boîte que je n’ai jamais eue, donc je suppose que le machin a été chouravé à l’époque par mon frère chez un pote à lui).

Lego barque radeau bateau pirate
Un reliquat pas bien glorieux…

Si vraiment j’ai un seul regret depuis que je me suis remis aux Lego, c’est la vente de l’Eldorado Fortress. Mais bon, c’est la vie et si j’ai l’occasion de la trouver un jour complète et à un prix pas trop délirant, je la rachèterai.

Eldorado Fortress (6276)

Bon ben, j’ai eu l’occasion et je vous renvoie à la review dédiée à cette forteresse iconique.

Eldorado Fortress Lego pirates 6276

J’aimerais bien bidouiller un petit diorama autour de ce bastion sur le thème de la piraterie ou celui des guerres napoléoniennes, vu que les uniformes collent pile à la période Révolution-Empire.
Pour le moment, je gratte des pièces ici et là pour la troupe : shakos, torses, tricornes, sabres et mousquets…

Lego pirates personnages armée impériale

Troupes impériales custom

Des soldats impériaux, des vrais ! Enfin, façon de parler, il s’agit de figurines qui ne sont pas des Lego mais du sans marque made in China. En tout cas, ce sont bien de véritables soldats de l’Empire. Napoléon contre-attaque !

Lego Napoléon soldats fusilier grenadier dragon cuirassier
En farfouillant sur AliExpress, on en trouve quelques autres qui viennent compléter l’inventaire (notmmanet les Russes).

Je voulais tester AliExpress, où je suis tombé un peu par hasard sur ces minifigs vu qu’au départ je cherchais plutôt en Première Guerre mondiale, du casque à pointe et du bleu horizon. À force de cliquer dans tous les sens, j’arrive sur de l’Empire, avec un panel sympa d’Anglais, Français et quelques autres nations (Italie, Espagne, Suisse, Hollande), du fantassin, du cavalier (dragons, cuirassés). Alors bon, y a pas tout, loin de là, ça manque de chevaux (les cavaliers sont vendus sans) et d’artillerie, plusieurs acteurs majeurs des guerres napoléoniennes pointent aux abonnés absents (Autriche, Prusse), ainsi que quelques unités iconiques (hussards français, lanciers polonais…), mais les troupes disponibles offrent déjà de quoi démarrer quelque chose sur le thème Empire.
J’étais un poil circonspect, vu qu’en made in China on trouve une qualité variant du pire au meilleur. Commentaires clients dithyrambiques sans qu’on sache trop s’ils sont réels ou bidon, mais au moins ils contenaient des photos permettant de se faire une idée plus proche de la réalité que les visuels de présentation au rendu un peu étrange à mi-chemin entre la fig plastique et le modèle 3D. Sur photo, les bonshommes avaient de la gueule, je tente donc le coup à avec un paquet de dix, panachés en infanterie de ligne française et grenadiers de la Vieille Garde. Cinq de chaque, 7,30€ le lot de dix, frais de port compris, à ce prix ridicule, on peut se permettre de tenter l’aventure.
Verdict ?
Roulement de tambour…
Solo de flûte à bec…
Salve d’artillerie…

Lego Napoléon Premier Empire grenadiers Garde impériale infanterie de ligne

Nickel ! Pas de matière cheapos, la qualité du plastique est au niveau de Lego. Poids, toucher, texture, solidité, moulage propre sans barbe de plastique résiduelle, c’est tout pareil. La gravure des pièces custom (shako, bonnet à poil, fusil, baïonnette) est fine et précise, du très beau boulot. À l’assemblage, tout rentre sans forcer ni se démantibuler à cause de trous/tenons trop grands ou trop petits, l’ajustage est parfait. Quant à la tampographie, tout simplement magnifique et en plus, là où chez Lego, on signale souvent des problèmes de raccords visibles jambes/torses, soit parce que les couleurs ne sont pas tout à fait identiques, soit parce que le motif présente un décalage, ici rien de tout ça, aucune différence de coloris, aucun décalage du dessin (cf. mes photos : la ligne de séparation torse/jambes se situe juste sous le dernier bouton de la redingote des minifigs). Reste à voir si la tampographie tiendra sur le long terme, c’est la seule interrogation.
Je craignais le bas de gamme (j’en ai quelques-unes dans ma collec qui puent le travail bâclé), je m’attendais au mieux à de la came honnête, pour le coup j’ai été surpris en bien par le haut niveau du produit, aussi bien le matériau que les finitions. Je me laisserai tenter par un peu de cavalerie un de ces quatre.

Lego Napoléon Premier Empire contre-attaque
Vision de l’artiste

Pack d’accessoires VIP Pirates et trésor (40515)

Davantage axé pirates que troupes impériales, j’ai pu récupérer le polybag VIP 40515 aka “le polybag de la honte”. En effet, la réédition du Château des chevaliers du Lion (10305) sortait en pré-commande le 3 août 2022 pour la modique (sic) somme de 400€… et Lego a eu l’idée géniale (sic bis) de proposer son polybag pirate… le lendemain, une fois les commandes passées. J’aime autant vous dire que ça a gueulé chez les fans de la petite brique danoise. Pour donner une idée du foutoir total lié à ce polybag, quand vous appeliez le SAV pour demander qu’il soit ajouté a posteriori à votre commande de la veille, vous obteniez d’abord comme réponse “non, c’est pas possible”, sans doute parce que les commandes sont gravées sur marbre et impossibles à corriger et sans doute aussi parce que Lego n’en a au fond rien à branler de ses clients qui pourtant laissent dans leurs produits des sommes pharaoniques. Deux augmentations des tarifs dans les mois précédents, un calendrier de sortie foireux (il était évident que les acheteurs de la veille, surtout ceux du château vu son prix, allaient réclamer le polybag du lendemain) et Lego trouve quand même le moyen de mégoter pour une poignée de dollars de briquettes.
Cela dit, quand vous rappeliez une seconde fois et tombiez sur une autre personne du SAV, on pouvait tout aussi bien vous dire “oui, oui, pas de souci”, parce qu’ils avaient conscience d’avoir merdé le coup bien comme il faut.
Et globalement, on vous disait surtout “alors on peut pas en temps normal, mais pour vous on va faire une exception”. Je me suis livré à la tournée des sites et forums d’AFOL où chacun racontait sa mésaventure du polybag : j’ai compté plus d’exceptions qu’il n’y en a dans la langue française. Brosser (trop tard) les clients dans le sens du poil a eu, en termes d’image, l’effet inverse du but recherché : les “exceptions” se sont moins senties valorisées que prises pour des jambons. Avouer avoir chié dans la colle sur le timing aurait eu meilleur effet.
‘Fin bon, sacré Trafalgar pour un petit lot de pièces fort sympathique mais sans qu’il y ait non plus de quoi se rouler par terre.

Lego VIP polybag pirates and treasures 40515

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *