Mini-machins Lego DC & Marvel

En complément du passage en revue des mes Mighty Micros, voici quelques mini-bidules, micro-machins, trucs miniatures et autres engins de trois pièces et demie issus des univers super-héroïques DC et Marvel à la sauce Lego.
C’est parti pour notre grand film de la soirée : Chérie, j’ai rétréci les briques.

Spider-Man’s Mini Spider Crawler Lego 30451

Spider-Man’s Mini Spider Crawler (30451)

Récupérée lors d’une opération promo dans un Maxi Toys qui se débarrassait de polybags par poignées, cette “mini voiture araignée de Spider-Man”, dixit la VF du site Lego, n’a rien d’une voiture. Pas de roues, pas de capot, pas de toit, pas de portières, pas de coffre, faut une sacrée imagination (ou une alcoolémie faramineuse) pour voir une bagnole dans cet engin.
Toujours est-il que cette “mini” araignée – tout de même bien géante par rapport à un arthropode standard – a fière allure pour un bidule de quelques briquettes.

Wonder Woman Fun Pack Lego Dimensions 71209

Wonder Woman Fun Pack Dimensions (71209)

Dimensions, jamais été intéressé, jamais joué. Vu ce que le système de jeu demandait d’acheter à côté comme figurines et accessoires, l’ensemble devait revenir à sept cents ou huit cents euros. Ça fait cher pour un jeu vidéo. Même Europa Universalis IV avec l’ensemble de ses DLC (soit plus de 400€) passerait pour bon marché en comparaison.
Alors la gamme est super intéressante pour les figurines, même si on ne joue pas à Dimensions, mais alors les tarifs… Merci bien mais non.
J’ai quand même mis la main pour une bouchée de pain sur une Wonder Woman et son vaisseau invisible qu’on voit quand même.

Catmoto moto Catwoman Lego 70902

La poursuite en catmoto de Catwoman (70902)

Mini set peut-être un peu gros pour être considéré comme un mini-machin mais pas assez pour justifier une review complète. D’autant que je ne l’ai pas au complet, juste Catwoman et sa moto achetées à un vendeur portugais sur eBay pour quelques fifrelins. Le reste de la boîte ne m’intéressait pas de toute façon, entre la devanture anecdotique de la bijouterie et Robin que je ne peux pas encadrer en figurine Lego. Quant à Batgirl, je l’avais déjà avec la Batmobile XXL (70917).
Or donc une moto tout en longueur pour Notre-Dame des Chats. J’aime beaucoup. Sauf les pins bleus que j’ai remplacés par des gris juste après avoir pris la photo (et flemme d’en refaire une). Donc maintenant j’aime toujours beaucoup mais encore plus.

Spider-Man Bouffon Vert Lego 76133

Spider-Man et la course poursuite en voiture (76133)

Cette boîte junior estampillée 4+ est sortie en 2019 après la fin de la gamme Mighty Micros où elle ne dépareillerait pas trop : un gentil, un méchant, chacun avec un véhicule simpliste, même concept. Même prix aussi, dix balles, ce qui n’est pas cher en soi, mais atteint des sommets vertigineux rapporté au nombre de pièces, cinquante-deux, soit vingt centimes la brique. Elle m’a coûté un euro en solderie et c’est bien suffisant.
Le buggy de Spidey est ce qu’il : un jouet simple et rigolo pour un marmot, à chier pour un adulte.
J’ai pris ce set pour le prix imbattable et la minifig du Bouffon vert, qui peut servir aussi bien pour une saynète Marvel canonique que pour un diorama Donjons & Dragons dans le rôle d’un gobelin.
Et c’est là que je suis bien content de ne pas avoir de gamin à qui il faudrait expliquer des notions comme le cambriolage (d’après le billet et le sac que trimballe le Bouffon), l’anti-gravité (son skateboard) ou encore le cocktail Molotov (ce qu’il balance sur Spider-Man). Si vous êtes parent, bonne chance !

Robin helipack Lego 212221

Robin & héli-pack (212221)

Ce polybag offert avec le magazine Lego de juin 2022 que maman a dégotté en solde à 1 euro au lieu de 6,50 contient avec un Robin pourvu d’un hélipack. Il a fallu ajouter une pièce à l’arrière pour servir de soutien, le poids du bazar empêchant le personnage de tenir debout (GG les ingénieurs Lego… ou pas).

La course-poursuite en motos de Batman et Selina Kyle Lego 76179

La course-poursuite en motos de Batman et Selina Kyle (76179)

Boîte offerte par ma chère et tendre à l’occasion de la sortie du film The Batman en 2022. On se situe dans une gamme un peu moyenne de sets “oui, mais”. Les deux figurines sont top et ont de la gueule. Les bécanes, moins, surtout celle de Batman, surtout l’avant avec ses airs de scooter de livreur de pizzas. J’ai viré la boîte à accrocher à l’arrière de la moto de Selina, elle pourrissait le design de l’engin, qui est plutôt correct sinon. Le batsignal est sympa et, comble de la coolitude, brille dans le noir, mais pourquoi lui avoir adjoint un pauvre support d’équipement tout nase ? Il est bien mieux sans.
Bref, à customiser pour donner un peu plus d’allure à tout ça. Après, la boîte ne coûtant que quinze balles dans le commerce et zéro si on vous l’offre, ça va quoi. On a vu pire pour plus cher.

Batman et batgirl contre le Joker course-poursuite en Batmobile Lego 76180

Batman contre le Joker : course-poursuite en Batmobile (76180)

Autre cadeau de ma chère et tendre, qui savait que je voulais la figurine de Batgirl mais que je refusais de mettre trente balles dans une boîte qui n’en vaut que quinze ou vingt maxi. C’est jamais que du Mighty Micros upgradé : un gentil héros, un vilain pas beau, deux engins motorisés rudimentaires, merci, on connaît le concept.. et son prix : dix euros. Donc là, même si les tires sont un peu plus grosses et même avec une figurine en plus, la différence de contenu ne justifie pas l’écart de prix.
La boîte étant estampillée 4+ et s’adressant donc aux plus jeunes legophiles, le design et la construction des engins sont par conséquent simplistes.
Batgirl est chouette mais doit se contenter d’un skate-board. Autant dire que Lego tend le bâton pour se faire battre avec le risque de s’entendre dire que le seul personnage féminin de la boîte a des airs de pièce rapportée et se contente d’un rôle mineur à roulettes quand ses collègues masculins disposent d’engins pétaradants. Ça vaut le coup de disposer d’un département communication pour accoucher in fine de ce genre de boulette…
La voiture du Joker a un look fun mais manque de finitions au niveau du siège passager et de l’arrière. Dommage, c’était l’affaire de trois, quatre petites pièces de rien du tout.
Quant à la caisse de Batman, elle affiche un design pour le moins étrange, improbable croisement entre une Rolls et un buggy, et demande de retoucher un peu tout pour ressembler à un peu plus qu’une ébauche plantée en route avant la fin et mise en boîte telle quelle.
Comme gadget bonus, on trouve un distributeur de billets conçu par quelqu’un qui n’en a de toute évidence jamais vu. La pièce est une boîte aux lettres, donc c’est plutôt le client qui vient distribuer du pognon. Gné ? Et pourquoi l’avoir équipé d’un volant qui serait plus à sa place sur un sas de sous-marin ? Et en plus au-dessus. Devant, encore, ça aurait donné un (vague) look coffre-fort, mais là…
Alors j’entends bien que la boîte est censée s’adresser à ch’tits nenfants et ne vise pas un public adulte de collectionneurs pointilleux sur les détails, mais là quand même ? Était-ce si compliqué de proposer un contenu un poil plus abouti et qui tiendrait carrément mieux la route ? Elle est pas finie cette boîte ! Pour le public-cible, elle fonctionnera sans doute avec ses trois persos et ses deux vroum-vroum, mais le 4+ pue l’astuce à deux ronds pour torcher un énième truc Batman sur un coin de table sans se casser le fion. Il ne manquait pas grand-chose pour conquérir la frange adulte portée sur les petits sets sympas. Celui-ci aurait pu en être un. C’est foiré bien comme il faut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.