La Batmobile Lego (Burton)

L’année 2019 avait été riche en nouveautés Batman, vu que le super-héros de Gotham fêtait ses 80 printemps. Rien qu’en Batmobiles burtoniennes, on avait eu trois versions du tacot de la chauve-souris modèle 1989 : l’UCS 76139 qui me tentait bien mais hors de mon budget (250€) et pas à l’échelle des figurines Lego, donc impasse dessus ; l’édition limitée 40433, la même que la précédente en plus petit, offerte quand on achetait le modèle XXL ; et enfin la 76119 intitulée “Batmobile : la poursuite du Joker” qui, sans être une réplique exacte du modèle Burton, s’en rapproche assez pour être estampillée comme telle.

Lego Batman Batmobile La poursuite du Joker 76119 DC Comics

Premier point positif de ce set, le prix. Dans les 350 pièces pour 30 euros, pas cher pour la quantité de briques et une belle caisse, qui plus est sous licence.
Second point positif, la bagnole elle-même, qui reprend les grandes lignes de l’Ultimate (sic) Collectors’ Edition de 2006 et me fait dire que les marketeux de Lego ont un problème de vocabulaire à confondre “ultime” et “récurrent”. Bref.
Toujours est-il qu’elle a la classe internationale, cette Batmobile ! Alors non, c’est pas tout à fait la même tire que dans le film de 1989 avec Michael Keaton mais osef. L’idée générale est là, ça me suffit. Voiture tout en longueur, avec deux ailes de chauve-souris, des enjoliveurs tampographiés aux armes et aux couleurs du Chevalier noir, et même une flamme à l’arrière qui tourbillonne sur elle-même quand la voiture roule.
Le véhicule obtenu est aussi stable que solide, jouabilité garantie entre des mains d’enfant, sans voir la bagnole exploser en morceaux (sauf la flamme qui passe son temps à se barrer). Le bas de caisse colle à la route autant qu’une Formule 1 et devra éviter les ralentisseurs, dos d’âne et autres reliefs routiers.
Je me suis autorisé une paire de retouches pour lisser certains ergots apparents et aménager le poste de pilotage, qui était brut de décoffrage, avec l’ajout de cadrans et circuits ainsi que le remplacement du volant tout basique et tout nase par une commande en forme de chauve-souris.

Mis à part l’intérieur un peu light à mon goût, le seul point négatif de cette boîte réside dans son titre, “La poursuite du Joker”. Batman possède un vroum-vroum qui turbine à fond les manettes, le Joker est à pied. La poursuite s’annonce brève. Trois secondes et demie, au revoir et merci. Après, comme on n’achète pas les boîtes pour leur intitulé, on s’en tamponne. Pour ceux qui n’ont pas encore la fig du Joker, c’est l’occasion d’en récupérer une, tout anecdotique qu’elle soit dans ce set. Et puis rien n’empêche de lui bricoler un engin à roulettes avec d’autres briques, c’est ça aussi les Lego, construire des trucs, pas juste attendre les bras ballants qu’ils soient fournis prêts à l’emploi. Donc si vous avez des gamins ou si vous avez l’esprit MOC, abordez cette boîte comme une occasion d’apporter une touche perso via la construction d’un véhicule additionnel pour l’ennemi juré de Batman.

Batman Lego Batmobile Joker

Pour ma part, cette automobile ailée est une réussite visuelle, une des meilleures Batmobile de la gamme Lego Batman, très bien fichue et abordable. Ma préférée, je l’adore !

Autres batmaneries Lego sur le blog :
MOC Batcave
Tumbler
Batwing
Batcave Gueule d’Argile
Limousine Pingouin et Catmobile
Mighty Micros
Mini-machins (hors Mighty Micros)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.