Coup de projecteur : Tokuda Shigeo

Parlons aujourd’hui de Tokuda Shigeo (徳田重男), figure majeure du cinéma japonais.
Je n’ai pas encore eu l’honneur de rencontrer ce petit vieux à l’air bonhomme et amateur de pintes. C’est bien dommage. L’idée est en projet, cela dit, et j’espère que maître Tokuda rejoindra mon palmarès de rencontres glorieuses où figurent déjà Angelina Jolie, Brad Pitt, Benoît Poelvoorde, Katsuni (du temps où elle s’appelait encore Katsumi), Bernard Minet, Carlos (le chanteur, pas le terroriste) ou encore sa consœur et compatriote Yui Hatano – liste non exhaustive mais représentative d’un certain éclectisme…

Tokuda Shigeo
Continuer la lecture de « Coup de projecteur : Tokuda Shigeo »

Coup de projecteur : Sophie Jomain

Sophie Jomain… Son nom revient souvent sur Un K à part. Ça doit beaucoup à une conversation au retour de la Nuit des Livres d’Esquelbecq en juillet 2016. La même année que la naissance du blog. Le même mois. Oh ! quelle coïncidence ! L’idée d’un blog littéraire me travaillait depuis un moment, cette discussion a fait tilt.
Sophie, je l’aime bien et j’aime bien ses bouquins. D’où cette mise en lumière. Je sais, lui mettre un coup de projecteur dans la figure, c’est pas une façon de la remercier. Mais un peu quand même.

Sophie Jomain princesse Leia Star Wars
Continuer la lecture de « Coup de projecteur : Sophie Jomain »

Halliennales 2020 – chapitre zéro

Hallennes begins

Or donc, après une édition 2019 épique, le partenariat entre les Halliennales et Un K à part est reconduit pour 2020 au terme de fructueux échanges, tractations, complots, dessous de table, épreuves de valeur dignes des travaux d’Hercule, ainsi que quelques accidents malencontreux dans les escaliers pour éliminer la concurrence.
En attendant que mon irrésistible charme picard me vale d’apparaître en couverture du magazine Vogue, les préparatifs de la prochaine saison des Halliennales sont en cours dans l’arrière-boutique du blog. J’y travaille d’arrache-pied, raison pour laquelle on ne voit pas mes guiboles sur la photo.

Fred Un K à part cosplay princesse Leia Star Wars Rogue One parodie magazine Vogue
La photo officielle fournie au salon. C’est l’unique photo de moi dont je dispose. Si, si, je vous jure, je n’en ai pas d’autres.
Continuer la lecture de « Halliennales 2020 – chapitre zéro »

Atrebatia 2020 : ça s’organise !

J’avais adoré le festival Atrebatia escales imaginaires, découvert l’an dernier (voir mon compte-rendu de cette folle épopée). Grosse envie de remettre le couvert en 2020 !
Les grandes lignes de l’opération Fredix l’irréductible Gaulois se précisent, puisque le plan de bataille vient de s’enrichir d’un oppidum pour la nuit et d’un quadrige pour me rendre à Arras (pas conduit par n’importe qui en plus, mieux que Ben Hur !). Ce sont donc deux jours complets de festival qui m’attendent les 22 et 23 février prochains sur le thème “Envolées celtiques”.
(Edit : suivez le guide vers le carnet de bord de l’édition 2020.)

Atrebatia escales imaginaires 2020 Envolées celtiques

Carnet de bord Festival du Livre romantique 2019

Affiche Festival du livre romantique FLR Dunkerque Kursaal

Ce week-end avait lieu dans la ville de Jean Bart Le Festival du livre romantique, aka FLR.
Ah, quelle épopée ce fut durant les mois qui ont précédé l’événement… Comment vous dire… Vous avez lu Grandeur et décadence des Romains de Montesquieu ? Oui ? Bon ben ça n’avait rien à voir.
Plutôt que de remonter au Déluge, concentrons-nous sur le festival en tant que tel, qui s’est déroulé les 30 novembre et 1er décembre au Kursaal de Dunkerque.
Je participais à l’événement en qualité de photographe, métier pour lequel je ne suis ni compétent ni équipé (un peu comme le romantisme en fait), et d’homme chauve-souris, ce qui correspond davantage à mon profil. Pour l’occasion, j’avais sorti mes plus beaux habits de monsieur Romantique, attention les yeux !

Continuer la lecture de « Carnet de bord Festival du Livre romantique 2019 »