AT-AT Lego

Marronnier de la marque Lego, le quadripode AT-AT s’en va et revient dans le catalogue avec la régularité de la floraison des… euh… ben… des marronniers, d’où le nom. Le 4483 en 2003, le 10178 motorisé en 2007, le 8129 en 2010, le 75054 en 2014, le 75288 en 2020, l’UCS 75313 en 2021, auxquels on peut ajouter une flopée de versions mini (4489 en 2003, 911615 en 2016, 20018 en 2018, 912061 en 2020, 912282 en 2022, Microfighters 75075 en 2015 et 75298 en 2021), de quoi monter une division blindée suréquipée.
Autant dire que si vous ratez le dernier en date, il suffit de patienter jusqu’au prochain modèle. Ou vous rabattre sur la vente d’occasion, vu qu’avec tout ce qui est déjà sorti sur le sujet, on trouve des AT-AT à foison et à tous les prix un peu partout. Sans compter les versions “alternatives” made in China. C’est d’ailleurs une comme ça que j’ai, l’équivalent Lepin “Star Plan” n°05051 du Star Wars n°75054 de Lego. Même modèle à la brique près. Pas du tout le même prix : 50€ au lieu de 300 sur le shop Lego d’Amazon qui venait de le retirer quand je me suis intéressé à la question (aujourd’hui, il est à 500… quand on le trouve complet sur Bricklink pour une centaine d’euros…).

AT-AT Lego Star Wars 75054

Je ferai l’impasse ici sur les débats stériles concernant les “compatibles”, tant les marques légales que les contrefaçons. Ça aussi, c’est un marronnier des discussion autour des Lego. Et c’est relou.
En version courte, je ne suis pas fan des contrefaçons. D’un autre côté, j’aime pas le racket. Et trois cents balles pour ça en version Lego, c’en est. Même au prix public de 130-150, ça reste cher pour ce que c’est. Tu payes les marques (Lego, Disney), la licence (SW), le côté iconique du véhicule et le modèle épuisé donc collector (sauf qu’il n’a rien d’un collector parce que marronnier), soit le double ou le triple de ce que vaut le machin en vrai. Donc ce modèle, ça ne me gêne pas du tout, du tout d’en avoir une version bis à pas cher. En plus, c’était l’occasion de tester la concurrence. Pis bon, Lego ne se gêne pas non plus pour prendre certaines libertés avec la propriété intellectuelle (i.e. le pseudo-Goldorak Creator 31124), y a pas de raisons de ne pas leur renvoyer l’ascenseur en termes de pratiques douteuses.
Quant aux marques compatibles légales, on aurait tort de se priver. Certains labels proposent une qualité équivalente à un tarif bien moindre, donc pour le tout-venant des briques, pourquoi payer le prix fort ? D’autres vendent des pièces qui n’existent pas en Lego, notamment dans le domaine guerrier que Lego évite pour éviter de passer pour une marque militariste… tout en vendant du Star Wars, autant dire que pour l’image pacifiste c’est râpé avec Wars dans le nom pour une gamme où tout n’est que guns et machines de guerre (sans parler dans les années 80-90 de feues les gammes Pirates et Castle, ou encore les Tuniques Bleues, tout en armes et castagne). Faut bien se rabattre sur les marques alternatives quand tu cherches en Première ou Seconde Guerre mondiale par exemple.
Après, en compatibles, on trouve aussi pas mal de briques merdiques à mille lieues de la qualité Lego. Faut faire le tri.
Mais faut surtout oublier l’idolâtrie fondamentaliste envers la marque danoise. Croiser les effluves avec des compatibles ne remet pas en cause les fondements de la Création et n’a rien de sacrilège, n’en déplaise à certains ayatollahs de la brique.

AT-AT Star Wars Lego Star Plan Lepin
On ne peut pas nier une vague ressemblance.

Revenons-en à notre AT-AT. La bestiole est livrée avec quatre figurines : le pilote, le général Veers et deux snowtroopers. Un “vrai” peut transporter quarante hommes de troupe ; ici, tu peux en caser quatre à l’aise, six serrés, huit bien tassés. L’échelle est donc très réduite par rapport aux figs.
Côté qualité des briques, cette version Lepin vaut du Lego pur jus. Une micro différence qualitative se ressent sur quelques briques fines : parmi les tiges à trous à insérer dans des machins à boule, j’en ai une qui a pété. Mais sinon, pour le reste du millier de pièces, c’est kif-kif (ce qui me conforte dans l’idée que j’ai eu raison de ne pas mettre plus de cinquante boules là-dedans juste pour engraisser des marques qui croulent déjà sous le pognon).

Brique Lego cassée
Plus fort que Conan le Destructeur !

Le montage, ben c’est un véhicule militaire, tout en symétrie et répétition, donc pas bien palpitant. On monte trois plaques latérales de blindage d’un côté, les mêmes de l’autre. Topo identique avec les “joues” de la bête. Une patte, deux pattes, trois pattes, quatre pattes pareilles. Youpi (ou pas). On n’est pas ici dans un cas où le voyage importe plus que la destination. C’est bien le résultat qui compte et lui seul, le trajet n’a rien de folichon, on a surtout envie d’en voir le bout.
Au final, l’engin obtenu mesure 34 cm de long pour 36 de haut. Il est solide, équilibré, stable, et supporte la prise en main sous le ventre et la manipulation sans partir en morceaux. Les guiboles s’articulent au niveau des “cuisses”, “genoux” et “chevilles” pour varier les poses sur terrain accidenté. Point aussi bien positif que négatif, les articulations manquent de souplesse et faut y aller de bon cœur pour plier les jambes, ce qui fait que tu te demandes à chaque fois si tu ne vas pas bousiller une pièce ou démembrer le bestiau. Par contre, le bon côté, c’est que les jambes ne risquent pas de se replier toutes seules sous le poids de l’engin – je vous laisse imaginer un monstre pareil s’effondrer sur lui-même, tomber d’une étagère à un ou deux mètres de haut, éclater au sol et projeter des briques partout dans la pièce et sous les meubles. Machine costaude, donc.

Compartiment AT-AT transport de troupes
Sérieux ?

Le seul vrai bémol concerne l’intérieur du compartiment central, plus rustique qu’un T-34. Le designer a dû recevoir un tir perdu de blaster – on connaît l’acuité des stormtroopers… – avant de terminer son ouvrage et le modèle a été vendu en l’état.
Qu’est-ce que c’est que ce compartiment de merde ? Comme s’il manquait un sachet de briques et plusieurs pages au livret d’instructions. Faudra donc le customiser soi-même.
La chose est corrigée dans la version 75288 de 2020 qui inclut quelques sièges dans la partie centrale, ainsi qu’un compartiment pour une speeder bike des neiges dans la partie arrière.

AT-AT Lepin Star Plan

Verdict : une machine correcte qui a le mérite de la solidité et de la ressemblance avec son modèle, et assure le taf pour jouer ou exposer. Niveau finitions internes, elle relève du foutage de gueule pour le prix qu’en demande Lego (130€ à sa sortie en 2014, des centaines aujourd’hui).

AT-AT Walker Grande Guerre 1914 1918 Star Wars par Un K à part

Autres starwarseries Lego sur le blog :
Microfighters
mini machins (hors Microfighters)
TIE Fighter vs. Y-Wing
AT-ST
destroyer impérial
mini AT-AT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.