Phitanie, Destinée – Tiphaine Croville

Phitanie
T.3 Destinée
Tiphaine Croville
Rebelle

Après L’autre monde et Les quatre royaumes, Tiphaine Croville nous embarque dans une ultime virée en Phitanie avec Destinée. Inutile de fuir ou de lutter. C’est écrit dans notre destinée. Tu ne pourras pas y échapper. C’est gravé. Dixit Guy Marchand dans Les sous-doués en vacances. Figure d’autorité incontestable, n’est-il pas ?

Edition collector intégrale Phitanie Tiphaine Croville
Pour Noël, Tiphaine vendait une version intégrale. Tu l’as peut-être achetée, auquel cas tu te dis sans doute que c’est la même que sur la photo. Eh non ! Tu as sous les yeux l’édition MacGyver Premium Deluxe Collector bricolée par mes soins : chaque tome provient d’une source différente.
Continuer la lecture de « Phitanie, Destinée – Tiphaine Croville »

Histoire raisonnée de la fellation – Thierry Leguay

Histoire raisonnée de la fellation
La fabuleuse histoire de la fellation
Thierry Leguay
Le Cercle

Après la liste de cadeaux et Cinquante nuances de Grey en guise de mise en bouche, une chronique bonus pour la Saint-Valentin. Tu ne pourras pas dire que je ne te gâte pas ! Envoyez la sauce !
Pile dans la thématique de la journée, l’Histoire raisonnée de la fellation de Thierry Leguay, ouvrage paru en 1999 aux éditions Le Cercle. Ça ne s’invente pas ! À quand l’Histoire raisonnée de la sodomie du même auteur chez le même éditeur ? Avec des noms pareils, ce serait dommage de se priver.
À noter que l’ouvrage est ressorti chez La Musardine en 2014, avec promotion (canapé ?) de l’Histoire qui grimpe de raisonnée à fabuleuse. On n’a pas peur de l’escalade, La fabuleuse histoire de la fellation, rien que ça. Prochaine réédition, ce sera quoi ? Histoire secrète ? mystérieuse ? stupéfiante et formidable ? supercalifragilisticexpialidocious ?

Couverture Histoire de la fellation Thierry Leguay double dong
Accessoires vendus séparément. (Merci, miss Y., accessoiriste du blog.)
Continuer la lecture de « Histoire raisonnée de la fellation – Thierry Leguay »

Une belle paire de douilles

Mot de huit lettres, finissant par -ouilles, dont la définition est “se vide quand on tire un coup”.
Je possède une paire de douilles de 37 mm, sans doute des munitions de Flak 36/37. J’ai donc fait ce que tout mec aurait fait : poser ses douilles sur la table et les prendre en photo.

Détournement de couverture Une belle paire de douilles San Antonio par Un K à part
Un titre qui ne dépareillerait pas dans la série des San-Antonio.

Le genre de post que tu relis avec attention pour éviter la coquille sur douilles…

Halliennales 2018, coup d’envoi

Les Halliennales 2018, c’est parti ! Pas le salon, hein, lui ce sera pour le 6 octobre. Les préparatifs, quant à eux, vont bon train. Normal, ce n’est pas la SNCF qui s’en occupe.
Si tu es z’abonné à la page FB des Halliennales, tu as déjà lu l’annonce du thème de cette année, postée il y a une paire de boobs jours.
Jeunesse éternelle.

Hébé Nils Holgersson Carolus Duran
Nils Holgersson sur un jars au-dessus de la Suède.
Continuer la lecture de « Halliennales 2018, coup d’envoi »

Cinquante nuances de Grey – E. L. James

Cinquante nuances de Grey
E. L. James
Le Livre de Poche

Ce titre figure parmi les chroniques qu’on me demande le plus souvent. CiNquaNte NuaNces… pourquoi tant de N ? Qu’est-ce que je vous ai fait ? D’où vous vient cette pulsion sadique de vouloir me coller le pif là-dedans ? Fuyez, pauvres fous !
Or donc cette chronique, elle traîne dans ma tout-doux-liste depuis un bail. Je repousse, reporte, diffère, procrastine, synonymise… Mais tôt ou tard vient le moment où il faut faire face à son destin, affronter ses démons et autre formule passe-partout.
“Tu l’as voulu, tu l’as eu.” (MC Warriors)

Couverture Cinquante nuances de Grey E L James
Continuer la lecture de « Cinquante nuances de Grey – E. L. James »

À la rescousse de Valentin

La Saint-Valentin approche et tu ne sais pas quoi offrir à ta dulcinée ? Pas de panique, l’ami, je suis là avec une pleine musette de bons conseils. Paraît que quand on aime, on ne compte pas. Eh bien, tu vas avoir l’occasion de mettre l’adage en pratique : envoie-moi un gros chèque pour me remercier de t’avoir sauvé la mise. Dieu te le rendra, moi non.

Kyudo
La seule chose avérée dans cette histoire de Saint-Valentin, c’est qu’avec un arc, viser le coeur reste la meilleure option.
Continuer la lecture de « À la rescousse de Valentin »