Lectures pour Halloween

C’est bientôt Halloween, Samain, la Toussaint, la Fête des Morts… Poussons jusqu’à la Saint-Martin et [………………….] (insère ici la fête de ton choix, pourvu qu’elle soit vaguement en rapport avec l’hiver, la mort, les démons, les fantômes, un saint, le solstice, la nouvelle année, des costumes bizarres, la nuit, la lumière ou un légume quelconque).
Bref, le 31 octobre approche et tu te trouves à court d’idées de lecture et de déguisement. Arrête de te creuser le citron, la citrouille, le navet ou la betterave, j’arrive en sauveur avec une pleine musette de trouvailles géniales. Continuer la lecture de « Lectures pour Halloween »

Vie de merde

Vie de merde
(Guillaume Passaglia & Maxime Valette ; ill. Pénélope Bagieu)
Privé

Un de ces bouquins génériques que vous refilent les gens à court d’idées (ou qui vous détestent), l’équivalent papier des pulls moches de mamie.
On me l’a offert à je ne sais plus quel Noël. Je viens de le lire. Une raison de plus pour détester Noël.

Couverture Vie de merde Guillaume Passaglia Maxime Valette Continuer la lecture de « Vie de merde »

Cherche étoiles à viser

Les Etoiles de Noss Head de Sophie Jomain ressort aujourd’hui dans une version illustrée par Marie-Laure Barbey-Granvaud.
Pour fêter ça – et surtout parce que je n’ai pas lu Les Etoiles de Noss Head et que je suis donc bien en peine de le chroniquer – voici quelques bouquins que Jomain aurait pu écrire : Les Etoiles de Pin Head (Hellraiser), Cherche jeune femme à visée (avec Lara Croft) et Les anges tirent mon doigt (avec l’inénarrable Benny Hill).

War of the Dead

Star Wars of the Dead épisode 2Après Frankenstein’s Army, deuxième volet de la trilogie zombies nazis. On continue dans le “pire tout pire” avec War of the Dead. Un film dont le scénario se situe quelque part entre Prometheus et Ecarte les cuisses, je trouve plus ma montre : deux-trois idées débiles qui partent en vrille vers les tréfonds du néant. Continuer la lecture de « War of the Dead »

Frankenstein’s army

Star Wars of the Dead épisode 1Suite à la chronique sur Le sous-marin des ténèbres, le film d’horreur avec du zombi nazi dedans s’est invité sur le Facebook d’Un K à Part – page que je vous encourage à liker, car elle vous apportera santé, bonheur et prospérité.
J’ai pu repousser l’invasion, fort du titre envié de docteur ès morts-vivants à croix gammée (aka un grand malade). J’ai vu TOUS les films de cette niche tournés dans le monde depuis la naissance de l’humanité (soit une petite vingtaine réalisés ces soixante-dix dernières années). Un de ces passe-temps étranges que j’évite de mentionner sur mon CV…
Vaillant spéléologue, j’ai plongé dans l’abysse de mes archives. En est remontée une brassée de DVD maudits et papiers jaunis : les rescapés du temps où je donnais dans la critique de films.
Je suis venu, j’ai revisionnu, j’ai réécritu. La maison vous offre non pas une ni même deux chroniques mais une trilogie ! à raison d’un épisode par jour ! Pas besoin d’attendre des années comme c’est le cas avec les guignoleries galactiques ou poudlardiennes. Elle est pas belle, la vie ?
Après, vu la qualité des films, bonjour le cadeau empoisonné… Continuer la lecture de « Frankenstein’s army »