Paris appelle à la grève générale

Si je te dis “à chaque édition sa polémique”, tu me réponds…?
Salon du livre de Paris.
Gagné ! Tu repars avec ce magnifique pot de vaseline et un bisou magique entre les fesses.
Plus sérieusement – et ça ne va pas être difficile – faut reconnaître que ce salon se démarque par deux choses : 1) son bad buzz annuel, 2) ledit buzz est chaque fois justifié.
Cette année, la grogne concerne la rémunération de certains intervenants. Ou plutôt son absence. Motif avancé par le salon jupitérien : ça fait de la pub aux auteurs de donner une conférence, ils sont donc bien assez payés en visibilité.
Faut croire que tout le pognon passe en frais de moquette, fumée et refumée par les organisateurs. Forcément, ça coûte à remplacer, donc payer les intervenants, c’est pas trop la priorité.
Pour le détail de la chose, je te renvoie à cet article d’Actualitté qui fait le tour de la question et m’épargne une fastidieuse paraphrase. Si tu veux élargir (c’est dans le ton…), quelques articles . Si tu as la flemme de lire, Yeah Cy. t’explique tout en vidéo. Et si veux réagir, tu cherches #PayeTonAuteur sur les réseaux sociaux, tu auras l’embarras du choix.

Livre Paris anarchie le diable se cache dans les détails
Le Diable se cache dans les détails.

Vu que le design du site du salon semble appeler à la grève générale des auteurs et des visiteurs – en tout cas, c’est comme ça que j’interprète le rouge et noir – je t’invite à suivre le mouvement. Ou plutôt à ne pas bouger. Reste chez toi du 16 au 19 mars. Mieux encore, va baguenauder dans un autre salon, un qui ne rackette pas les visiteurs avec une entrée hors de prix et qui traite ses auteurs mieux que ses plantes vertes.

#PayeTonAuteur   #çateferadelapub   #stopLaMoquette

Détournement Livre Paris pour les nuls par Un K à part
Livre Paris semble croire que les auteurs vivent d’amour et d’eau fraîche, il se trouve que c’est aussi le cas des plantes vertes. Partant de là, si on paye les plantes, on paye les auteurs. CQFD.

Les Haut-Conteurs Origines : Le songe maudit – Patrick Mc Spare

Les Haut-Conteurs Origines
Le songe maudit
Patrick Mc Spare
Scrineo

— Tu vois, le monde des conteurs se divise en deux catégories. Les tout pourris, comme Linky, d’ailleurs ça rime et c’est un signe. Et les bonnes histoires d’aventures médiévales avec des conteurs itinérants.
— Attends, Blondin, compteur et conteur, ça s’écrit pas pareil.
— N’oublie pas que c’est moi qui ai le pistolet chargé. Toi, tu creuses, Tuco, tu creuses…

Couverture Haut-Conteurs Origines Songe maudit Patrick Mc Spare Scrineo
Continuer la lecture de « Les Haut-Conteurs Origines : Le songe maudit – Patrick Mc Spare »

Printemps des pouets

La poésie, j’y ai toujours été plus hermétique que la collection Tupperware au complet. Autant dire que le printemps des poètes (du 3 au 19 mars, donc en hiver…) m’en touche une sans remuer l’autre.
Après avoir farfouillé dans mes archives pendant au moins vingt secondes, j’ai dégoté un haïku de l’inénarrable Taigu Ryōkan (1758-1831).
Surtout connu sous son seul prénom de Ryōkan, le bonhomme fut moine, ermite, mendiant, érudit, calligraphe, poète. Figure majeure d’un bouddhisme zen bien à lui, sans rite ni religiosité, il passe pour un anticonformiste… avec le sens de la formule.

Le fameux haïku :

柿もぎの
きん玉寒し
秋の風

En VF :

Cueillant des kaki
Mes couilles tressaillent
Dans le vent d’automne

Annonce : Abbeville 2018

Affiche salon du livre Abbeville 2018
Ohé, les organisateurs, pour la 4e édition, pensez à préciser sur l’affiche que l’entrée est gratuite.

Dans deux semaines, il y a le salon du livre à Paris. Comme les années précédentes, je n’irai pas. Payer pour une poignée de signatures et trois minutes avec des auteurs, non merci. Quitte à se faire vider la bourse, je préfère investir dans une escort-girl.
Donc ce sera Abbeville et son salon du livre et de la francophonie qui ne te rackette pas à l’entrée.

Continuer la lecture de « Annonce : Abbeville 2018 »

Jeux de Trône : Gastro is coming

Winter is coming. On attend toujours qu’il pointe le bout du nez et mette fin à cet interminable pensum qu’est Game of Thrones. Ophélie Winter a déjà eu le temps de venir et c’est désormais au tour de la gastro de débarquer en fanfare pour un concerto en pet majeur.

Détournement de couverture Gastro is coming par Un K à part
Un trône, oui. En fer, par contre, c’est moins sûr.

Appel d’offres et de Cthulhu

Je travaille sur un projet d’adaptation en BD de L’appel de Cthulhu (d’après H. P. Lovecraft pour les incultes).
Comme l’écriture et moi ça fait deux, je cherche un scénariste qui se coltinera toute la partie texte, l’histoire, les dialogues, les photocopies, les cafés. Je me charge du dessin, domaine dans lequel je me débrouille plutôt bien (voir illustration jointe).
Je cherche également un éditeur, de préférence aveugle.

Dessin L'appel de Cthulhu par Un K à part

N’hésitez pas à envoyer vos candidatures à l’adresse suivante : C:\Corbeille.