Dans l’ombre d’Arishem

Les Éternels… Sans doute la licence la plus conne de chez Marvel. Mélange d’évhémérisme et de SF, elle met en scène une bande de guignols affublés de pouvoirs divins… ce qui n’a aucune espèce d’intérêt, puisque passé un certain seuil de puissance, un personnage devient incapable de susciter la moindre tension dramatique, la réussite de ce qu’il entreprend étant automatique. Sauf à créer des enjeux tellement maousses qu’ils en deviennent trop énormes à appréhender… ce qui ne crée pas davantage d’intérêt. Pire que tout, le seul frein au grosbillisme que les scénaristes ont trouvé est un nerf à deux ronds : l’interdiction pour les Éternels d’intervenir dans les affaires humaines. On a donc des gens bardés de pouvoirs, qui n’ont pas le droit d’utiliser leurs pouvoirs. Ben ça valait le coup de leur filer toute une panoplie de capacités fumées… Pour faire ça, autant mettre en scène des gugusses sans pouvoir, ce sera toujours mieux que des pseudo-divinités condamnées à se tourner les pouces.
La sortie d’un film consacré aux Éternels a poussé Lego à sortir quelques boîtes sur le sujet, dont “À l’ombre d’Arishem” (76155) qui est la seule potable du lot.

Dans l'ombre d'Arishem Lego 76155

Ce set est vendu au prix prohibitif de 70€ (à noter que fin 2023, on le trouve toujours aussi bien sur le site de Lego qu’en magasin de jouets, alors qu’il est retiré depuis décembre 2022, c’est dire si personne n’en veut). À ce prix-là, ça ne vaut pas le coup pour un robot, certes de belle taille, quatre minifigs (Circé, Ikaris, Kingo et Ajak), un mini-machin très, très moche en forme de dragon (?) et une poignée d’armes (un cimeterre, deux naginatas, deux saïs) dont on se demande bien ce qu’elle foutent là (sur les visuels de la boîte comme sur le site de Lego, au mieux un seul naginata est utilisé par la meuf en bleu). Un petit 493 pièces victime d’inflation, puisqu’on s’attendrait quand même pour ce genre de contenu à 15-20€ de moins.
Le Maxi Toys derrière chez moi essayait de s’en débarrasser à 50% et là d’accord, 35 balles, on est déjà sur une échelle de prix plus avantageuse. Alors c’est pas tant pour Arishem que j’ai fait cette acquisition que pour ce que j’envisageais d’en faire…

Je ne vais pas m’attarder sur les figurines vu que je ne sais pas qui est qui. Donc y en a quatre, qui ont au moins le mérite d’être tampographiées de la tête aux pieds.
Je ne vais pas davantage m’attarder sur le dragon miniature vanté comme un “terrifiant Déviant”. Terrifiant, il l’est à sa façon, vu comment ce bidule repousse les limites du mauvais goût et de la laideur. Trop de doré, du bleu, du bordeaux, du gris, du vert… En plus, le machin, petit, tout seul, il va pas tenir bien longtemps en cas de confrontation. Enfin, il est là, on fera avec (on peut aussi le démonter et recycler les pièces dans une autre construction, c’est peut-être le meilleur destin à lui réserver…).

Reste Arishem dont le montage ne présente pas de difficulté, ni des masses d’intérêt non plus, puisque tout est symétrique, donc on répète la plupart des étapes deux fois.
Particularité de l’engin, il se prend pour Tony Stark avec sa loupiote en plein milieu de la poitrine. En poussant dans le dos du robot, la lumière s’allume (et brille en orange alors qu’on l’aurait plutôt vue rose, violette ou rouge pour être raccord avec le reste, mais bon…).
Les pieds laissent perplexes. Le choix d’une structure tout en longueur limite pas mal les poses qu’on peut faire prendre à Arishem pour lui conserver un minimum de stabilité sur ses arpions. En fait, pour assurer un appui maximum, il faut le laisser au garde-à-vous, ce qui manque de dynamisme. Après, on peut quand même s’autoriser quelques fantaisies en jouant sur les articulations, mais dans l’ensemble le truc reste assez figé quand même.
À propos des articulations, justement, elles auraient gagné à être un peu moins apparentes (les hanches surtout).

Voilà, donc 70 balles pour ça, merci mais non. Alors pourquoi l’acheter, même à demi-tarif ? Parce que j’avais une idée précise en tête : le convertir en wraithknight eldar de Warhammer 40,000.

Arishem Wraithknight eldar Lego

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *