Booktube Club, règle n°2

Je diatribais hier sur les chaînes littéraires et l’abdication devant le côté obscur de la Farce. Mais tout n’est pas perdu, disais-je, d’irréductibles hurluberlus résistent encore et toujours au formatage et aux sirènes de la facilité.
J’en ai retenu sept (comme Les Sept Samouraïs). Il en existe d’autres, la sélection ne vise pas à l’exhaustivité. Toi qui me lis, tu en connais peut-être qui mériteraient de figurer dans la liste, tu en as peut-être une à toi qui sort du lot. Je t’invite à aller , à m’en toucher un mot (par mail ou FB) et à l’occase je pondrai un topo sur ces autres chaînes à découvrir.
En attendant, les heureux gagnants sont…

Continuer la lecture de « Booktube Club, règle n°2 »

Vœux 2017

La pensée magique et les invocations votives ne fonctionnent pas, c’est prouvé. Les vœux m’emmerdent. Comme toute convention sociale qui ne rime à rien.
A la place de la traditionnelle carte de vœux moisi(x) – je te laisse accorder au choix avec carte ou vœux –, j’ai ça…

Professeur Fred K flyer marabout

Le Déchronologue – Stéphane Beauverger

L’eau mouille, la guerre tue, demain soir on change d’année. Trois scoops édifiants qui m’évoquent Le Déchronologue, ses failles temporelles et batailles navales sur la mer des Caraïbes.
Petit, je voulais devenir pirate. Entre L’île au trésor de Stevenson,  le Pirates de Polanski, Les Goonies, les jeux Sid Meier’s Pirates! et Capitaine Vaudou, les séries Albator, Cobra, Corsaires et Flibustiers ou encore Jack Holborn, c’est à se demander comment je n’ai pas tourné brigand des mers…
Depuis, c’est resté et la littérature pleine de bruits de canons et de fureur océane occupe une bonne place dans ma bibliothèque. Si en plus il est question de voyage dans le temps, tel un navire à quai, je mouille.

Le Déchronologue
Stéphane Beauverger
Folio SF

Couverture Le Déchronologue Stéphane Beauverger Folio SF
Je me demande si le féminin de Beauverger est Belleverge.
Continuer la lecture de « Le Déchronologue – Stéphane Beauverger »

Argo – Ben Affleck

Affiche film Argo Ben Affleck

Avec Ben Affleck, j’ai toujours un peu peur quand on voit sa filmo. Armaggedon, Pearl Harbor, Daredevil, Paycheck, Elektra, autant de titres qui ne poussent pas à la confance.
Peur aussi d’un énième métrage propagandiste et patriotico-manichéen sur l’air de “nous sommes les Américains, nous sommes des héros, nous sauvons le monde, nous résolvons les crises (en grande partie parce que nous en sommes responsables 9 fois sur 10 mais chut)”.
Au final, non, ce thriller se relève excellent. Sans surprises, certes, puisque comme tout film basé sur un événement historique, on connaît la fin.

Continuer la lecture de « Argo – Ben Affleck »