Journal d’un marchand de rêves – Anthelme Hauchecorne

Journal d’un marchand de rêves
Anthelme Hauchecorne
L’Atelier Mosésu

Journal d’un marchand de rêves inaugure la collection Pepper de l’Atelier Mosésu. Un éditeur qui m’a habitué à du bon, une dir’ coll’ pas manchote en la personne de Sophie Jomain, un Anthelme Hauchecorne qui cumule les bonnes critiques sur ses autres bouquins. On est en droit d’attendre du lourd.

Couverture Journal d’un marchand de rêves Anthelme Hauchecorne L'Atelier Mosésu collection Pepper
Pepper, une collection qui ne manque pas de sel.
Continuer la lecture de « Journal d’un marchand de rêves – Anthelme Hauchecorne »

Critiques express (1) Anthologies

On inaugure aujourd’hui une nouvelle rubrique du blog, les critiques express. J’y parlerai en bloc de livres sur lesquels je n’ai pas grand-chose à dire.
Pour rester dans l’esprit du 31 octobre, il sera question d’horreur et de terreur… prises dans un sens assez large pour caser deux bouquins que je ne sais pas où mettre.
Au menu : Anthologie de la littérature latine (Yves Avril), Anthologie de la peur (Eric Jourdan), La maison des aviateurs (Philippe Waret) et quelques anthologies Librio.

Continuer la lecture de « Critiques express (1) Anthologies »

Lectures pour Halloween

C’est bientôt Halloween, Samain, la Toussaint, la Fête des Morts… Poussons jusqu’à la Saint-Martin et [………………….] (insère ici la fête de ton choix, pourvu qu’elle soit vaguement en rapport avec l’hiver, la mort, les démons, les fantômes, un saint, le solstice, la nouvelle année, des costumes bizarres, la nuit, la lumière ou un légume quelconque).
Bref, le 31 octobre approche et tu te trouves à court d’idées de lecture et de déguisement. Arrête de te creuser le citron, la citrouille, le navet ou la betterave, j’arrive en sauveur avec une pleine musette de trouvailles géniales.

Continuer la lecture de « Lectures pour Halloween »

Vie de merde

Vie de merde
Guillaume Passaglia & Maxime Valette ; ill. Pénélope Bagieu
Privé

Un de ces bouquins génériques que vous refilent les gens à court d’idées (ou qui vous détestent), l’équivalent papier des pulls moches de mamie.
On me l’a offert à je ne sais plus quel Noël. Je viens de le lire. Une raison de plus pour détester Noël.

Couverture Vie de merde Guillaume Passaglia Maxime Valette

Aujourd’hui, je croyais que j’allais bien rigoler avec Vie de merde. J’ai souri trois fois en 280 pages et perdu deux heures de ma vie. VDM

Continuer la lecture de « Vie de merde »