Feast – John Gulager

À l’origine de Feast, Project Greenlight, une émission quelque part entre le documentaire et la télé-réalité, dont le but était de permettre à des débutants de monter leur premier film avec l’appui de gars chevronnés. La saison 3, autour de Ben Affleck, Matt Damon et Wes Craven, a pour lauréats John Gulager (réalisation), Marcus Dunstan et Patrick Melton (scénaristes), qui accouchent de ce fameux de Feast sans lien de parenté avec celui de la Fistinière.

Affiche film Feast
Continuer la lecture de « Feast – John Gulager »

Le retour de la galette

Mon plat à tarte et ma galette des rois en avaient marqué plus d’un(e) pendant les Halliennales 2018.
L’Épiphanie 2019 marque le retour du roi de la galette, l’Aragorn de la pâtisserie !
Des années à chercher la recette secrète parmi les tombeaux de l’Égypte antique jusqu’à tomber sur la pyramide du pharaon Paricilagaleth…
… une formation intensive auprès des moines shaolin du temple d’Épi Fahn Hi…
… la fondation du Frangipane Club, dont la première règle est de ne pas parler du Frangipane Club (et encore moins de galettes à la pomme et autres fantaisies hérétiques)…
… une quête épique aux quatre coins du globe (géométrie non euclidienne qui ferait plaisir à Lovecraft) et au fin fond de la Terre creuse pour rassembler les ingrédients…
Et voilà le travail ! Bon appétit !

Galette des rois Epiphanie 2019 Fred K

Cold Prey – La trilogie

La jaquette du navrant Dagmar, l’âme des Vikings mentionnait que les coupables n’en étaient pas à leur coup d’essai. Et c’est vrai. Avant, il y eut la trilogie Cold Prey, qui voit ressortir trois noms aux mêmes postes. Roar Uthaug a réalisé le premier opus, produit le 2, synopsisé le 1 et le 2, avant de jeter l’éponge pour le 3. Thomas Moldestad a scénarisé les deux premiers volumes. Martin Sundland a produit les trois volets coldpreyiens. En outre, Dagmar (Ingrid Bolsø Berdal dans le civil) a joué dans les deux premiers.
Fallait que je vérifie, je me suis tapé les trois. Les films, j’entends, pas le trio réalisateur-scénariste-producteur.
Mais pourquoi ? Il est y pas maso ? Ma curiosité scientifique me perdra…
Je n’ai pas été déçu du voyage…

Affiche film Fritt Vilt Cold Prey
Continuer la lecture de « Cold Prey – La trilogie »

Vous reprendrez bien un sushi ?

J’ai commencé à sortir ma bibliographie sur le Japon pour dresser l’inventaire. Il a fallu arrêter en cours de route, la planche du bureau commençait à plier sous le poids des bouquins…
Dans tout ce bazar, je conseille comme incontournables :
– Natsume Sōseki : Le pauvre cœur des hommes
– Mishima Yukio : Confessions d’un masque
– Maurice Pinguet : La mort volontaire au Japon
– Ruth Benedict : Le chrysanthème et le sabre

Bibliographie Japon

Chroniqués sur le blog, vous pouvez aussi jeter un œil sur Yakuza (Alec Dubro et David Kaplan), Ring (Suzuki Kōji), La pierre et le sabre et La parfaite lumière (Yoshikawa Eiji), Le sabre des Takeda (Inoue Yasushi), Le sabre japonais (Gregory Irvine), Geisha (Arthur Golden), Ma vie de geisha (Iwasaki Mineko), Mémoires d’une geisha (Inoue Yuki) et L’Abécédaire du Japon (Moriyama Takashi).