Annonce : Atrebatia 2019

Affiche Atrebatia escales imaginaires 2019 Arras

Le week-end prochain, je sors de chez moi ! Ouais, je sais, ça surprend toujours quand l’ermite met le nez hors de sa caverne. Mais j’ai un mot d’excuse signé par mes parents.
Direction Arras pour le festival Atrebatia, escales imaginaires !

Atrebatia, on m’en avait parlé l’an dernier en me serinant “viens, viens, ça va te plaire”. Certes. Mais à trois jours de l’événement, un peu short pour organiser mon déplacement. Me taper 80 bornes à pied, non, ça n’allait pas me plaire.
Après coup, j’avais eu d’excellents échos.
Motivé pour découvrir l’édition 2019, j’ai planifié l’opération sur l’air de “je serai, je pense, un peu en avance au rendez-vous de nos promesses” (grande référence musicale spotted). En octobre dernier, juste après les Halliennales. Pour février, ça va quoi. Un peu en avance…
Ce petit délai m’a laissé le temps de me dégoter un véhicule avec chauffeur et de remettre la main sur mon costume. Parce que oui, uniforme de rigueur pour l’événement, je sortirai en grande tenue.
En prime, peut-être de la pâtisserie (si quelqu’un sait où trouver des fraises en février pour cuisiner une tarte, merci de me faire signe).

Tout est sur le nouveau site d’Atrebatia plus une tonnes d’infos sur la page Facebook.
Parmi le casting annoncé, quelques trognes déjà croisées en salon, comme Éric Callens (Envie de Livres 2018) et Laëtitia Reynders (Halliennales 2018). Je n’ai encore lu ni l’un ni l’autre, mea culpa.
En auteurs lus et rencontrés, Adeline Dias (entre autres salons, Mon’s Livre 2018), Anthelme Hauchecorne (présent seulement le dimanche à ce qu’il m’a dit), Morgane Caussarieu (les gentils vampires n’existent pas, les gentilles punkettes, si) et Tiphaine Croville* (Halliennales 2019**).

Quelques chroniques pour réviser ses classiques :
– Morgane Caussarieu : Chéloïdes ; Dans les veines ; Rouge Toxic ; Techno Freaks ;
– Tiphaine Croville : trilogie Phitanie (1 – L’autre monde ; 2 – Les quatre royaumes ; 3 – Destinée) ;
– Adeline Dias : Esprits infinis 1 – Perception ;
– Anthelme Hauchecorne : Le Sidh 1 – Âmes de Verre ; Le Nibelung 1 – Le Carnaval aux Corbeaux ; Cercueil de nouvelles (1 – Baroque’n’Roll ; 2 – Punk’s Not Dead) ; Journal d’un marchand de rêves.

* Note pour l’intéressée : toi, t’as intérêt à être brillante si tu ne veux pas te retrouver privée de bonbons sur notre stand aux Halliennales. (NB : si vous êtes allergique au gluten, vous ne risquez rien, mais si vous l’êtes au second degré, vous risquez d’avoir des réactions cutanées, poussées de fièvre, nécrose du cerveau…)
** Non, il ne s’agit pas d’une faute de frappe, je possède le super-pouvoir de voyager dans le temps et de linker des salons qui n’ont pas encore eu lieu.

2 réflexions sur « Annonce : Atrebatia 2019 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *