L’Ange du KO

Détournement de couverture L'ange du chaos KO Michel Robert par Un K à part
Avant, on l’appelait l’ange du Chaos.

J’étais parti pour chroniquer deux bouquins de Michel Robert, auteur de la série L’Agent des Ombres. Puis je me suis rendu compte qu’on était le 8 mars, journée internationale de la femme (ou des femmes, ou des droits des femmes, ou de la lutte pour les droits des femmes). Alors je me suis dit trois choses :
1) Le libellé s’allonge chaque année, preuve que les deux sexes ont beaucoup en commun, à commencer par l’obsession d’en avoir une plus longue.
2) Si l’énergie dépensée à pinailler sur l’intitulé l’était dans les droits en question, on aurait peut-être avancé sur deux ou trois trucs plus constructifs.
3) Concernant la chronique, j’ai préféré la reporter à demain : je me voyais mal poster deux roberts aujourd’hui.

Trois pour le prix d’un

En partant du design de la série Sainte Marie des Ombres, j’arrive à Jabba le Hutt. Parce que l’auteur s’appelle Dabat et que je n’ai honte d’aucun calembour.

Le rasoir d’occase, c’est comme la théorie du rasoir d’Ockham mais en plus rigolo. Le vrai D’occase, j’en ai parlé .

Ma fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres du sieur Gillio sort le mois prochain. Il y sera question de sa fille autiste, fascinée par les tarins (les vrais savent – ceux qui suivent la page Asperger mon amour).

Clockwork Orange

Détournement de couverture Orange mécanique Anthony Burgess par Un K à part

À signaler, la réédition aux éditions FdP du classique d’Anthony Bourfess.
L’histoire d’un androïde affecté par l’agent orange et entraîné dans l’affaire du Watercolgate. Ouvrage puissant dont le thème central s’articule autour de la lutte entre IA et SN (intelligence artificielle / stupidité naturelle).