L’Arcadia d’Albator en Lego

Albator Harlock MOC Lego Arcadia Atlantis Death Shadow

J’en rêvais depuis tout petit : l’Arcadia.
L’Arcadia (ou Atlantis ou Death Shadow ou Ombre de la Mort), c’est le vaisseau du capitaine Albator (alias Harlock ou Herlock) et de son amoureuse Nausicaa (alias Yūki Kei). Le voici tout en Lego (alias… ah ben non, en fait, ça s’appelle juste des Lego).

Continuer la lecture de « L’Arcadia d’Albator en Lego »

Bilan constructif : des Lego à part

Ça fait quoi un blogueur en vacances ? Ça joue à emboîter des Lego avec sa chère et tendre, au propre comme au figuré. On va parler aujourd’hui de la version littérale, vu que l’été a été riche du côté des briques en plastique. On reviendra sur mon plan de carrière chez Dorcel une prochaine fois.

Collection figurines Lego minifigs minifigures
La petite famille s’agrandit de jour en jour…
Continuer la lecture de « Bilan constructif : des Lego à part »

Quelques grammes de brutes dans un monde de finesse – Patrick Eris

J’ai découvert ce bouquin par l’intermédiaire de Songes d’une Walkyrie (retrouvez-la sur son blog et en interview). Grâce lui soit rendue, parce que je n’ai pas été déçu du voyage. C’est parti pour un titre fou, fou, fou !

Quelques grammes de brutes dans un monde de finesse
Patrick Eris

Séma

Couverture Quelques grammes de brutes dans un monde de finesse Patrick Eris Séma éditions
Continuer la lecture de « Quelques grammes de brutes dans un monde de finesse – Patrick Eris »

Pamphlet contre un Vampire – Sophie Jomain

Aujourd’hui, on s’aventure dans la littérature pour adolescentes. Je ne colle pas trop au profil, c’est rien de le dire… Je laisse cinq minutes aux lecteurs et lectrices du blog qui ont eu la chance (?) de me rencontrer IRL pour m’imaginer en lycéenne à couettes et bien se fendre la pipe. Les autres, sortez un jokari et jouez à la baballe en attendant.

Pamphlet contre un Vampire
Sophie Jomain

Rebelle

Couverture Pamphlet contre un vampire Sophie Jomain éditions Rebelle
Continuer la lecture de « Pamphlet contre un Vampire – Sophie Jomain »