Rouge armé – Maxime Gillio

Rouge armé
Maxime Gillio
Ombres noires

Depuis notre interview d’hier, Maxime Gillio attend le verdict au fond de son cachot. Le monsieur est accusé d’avoir pondu un nouveau roman. Un K à part, jamais à court de ressources, est parvenu à se procurer un courrier de son avocate Me Huncout-Danton.

Couverture Rouge armé Maxime Gillio
Sortie officielle le 2 novembre.
Continuer la lecture de « Rouge armé – Maxime Gillio »

Entrevue avec un Gillio

Comme dirait mon Manuel de phrases toutes faites pour chroniqueurs à la ramasse, “j’accueille aujourd’hui [nom de l’auteur] qui s’est prêté de bonne grâce au jeu des questions-réponses”.
[nom de l’auteur], c’est Maxime Gillio, qui sort un nouveau roman : Rouge armé aux éditions Ombres Noires. Stendhal et Jeanne Mas s’en frottent les mains.

Avant-première et interview Rouge armé Dunkerque
Sortie prévue le 2 novembre avec une avant-première à Dunkerque le 14 octobre.
Continuer la lecture de « Entrevue avec un Gillio »

Carnet de bord Halliennales 2016

Virée aux Halliennales

Parmi les membres que j’ai fort longs, mon bras figure en bonne place. A force de fellat… de diplomatie, cirage de pompes, pots-de-vin, plus l’appui du corps des meuwines, j’ai pu obtenir un pass backstage VIP on the road again pour les Halliennales, festival de l’imaginaire qui avait lieu ce samedi 8 octobre.

Affiche Halliennales 2016
Continuer la lecture de « Carnet de bord Halliennales 2016 »

Je m’appelle Requiem et je t’…

Je m’appelle Requiem et je t’…
Stanislas Petrosky
Lajouanie

D’après ce que j’en ai vu sur le oueb, on n’aurait, avant d’ouvrir le bouquin et obtenir la réponse, que deux alternatives pour compléter le titre : aimer ou emmerder. Preuve qu’on vit dans un monde de Bisounours ou de fieffés connards… au milieu peau de zob… Pourtant on a la réponse sous les zius et dins ch’titre.
Je m’appelle Requiem et je t’apostrophe… What else?

Couverture Je m’appelle Requiem et je t Stanislas Petrosky
Continuer la lecture de « Je m’appelle Requiem et je t’… »

Bloody Glove – Bob Slasher

Bloody Glove
Bob Slasher
L’Atelier Mosésu

– Tiens, toi, si je te dis “Slash”, tu me réponds ?
– Guns N’ Roses.
– Ok, tu sors. Suivant, si je te dis “griffes”…
– Wolverine.
– Dehors. T-shirt à rayures, ça t’évoque qui ?
– Jean-Paul Gaultier ?
– Tu connais le chemin… Toi là, Freddy ?
– Freddie ? Mercury, Queen, moustache…
– Bon, j’ai compris… Dégagez. Tous.

Couverture Bloody Glove Bob Slasher
“T’es le roi du monde, sans le gros bateau, la grosse pouffe derrière et la voix de Céline Dion mais tu te sens quand même seul maître à bord.”
Continuer la lecture de « Bloody Glove – Bob Slasher »

Cavaliers de l’Orage – Chris Anthem

Cavaliers de l’Orage
Chris Anthem
L’Atelier Mosésu

Le slasher, c’est une bande de jeunes qui partent en virée dans un endroit isolé où il s’est passé jadis des trucs dégueus genre massacre, viol, meeting du PS… Après n’avoir pas écouté les conseils d’un vieil édenté à l’air louche qui les met en garde contre la Forêt Maudite, l’Île de la Mort ou la Montagne de la Désolation, la guignols’ bande tombe sur un psychopathe masqué armé d’un grand couteau ou une famille de consanguins cannibales dealers de haches. Bloqués là par la magie du scénario, le crétin, le drogué, l’obsédé, le gros et le Black se font déglinguer la gueule, parce qu’ils aiment bien explorer les caves obscures en solo et sans armes. Le tueur baraqué et chevronné, avec l’avantage du terrain et du matériel, finit trucidé par une pauvre étudiante WASP armée d’une lime à ongles et gaulée comme un sprat.

Couverture Cavaliers de l’Orage Chris Anthem
“Depuis sa puberté, il n’avait jamais été capable de longues performances. Ni avec les vivantes car elles ne l’excitaient pas, ni avec les mortes car elles l’excitaient trop.”
Continuer la lecture de « Cavaliers de l’Orage – Chris Anthem »