Carnet de bord : Abbeville 2020

Salon du livre et de la francophonie Abbeville 2020

Une cinquième édition aux couleurs de la Grèce. Arrivé à l’ouverture, y avait pas bézef de monde, sans doute la faute à la psychose du coronavirus et à une absence quasi totale de promotion de l’événement. À 15h30, j’avais fini mon tour, je commençais à me faire chier, je suis reparti. Les autres fois (voir comptes-rendus 2016, 2017, 2018, 2019), j’ai fait les deux jours du salon, mais cette année, je ferai l’impasse sur le dimanche.

Oh, oh, oh, jolie poupée : Hina Matsuri

Contrairement à ce qu’on serait en droit d’attendre du titre ou de ma part, cet article ne portera ni sur la carrière de Bernard Menez au Japon (inexistante me semble-t-il) ni sur les poupées gonflables et autres artefacts cyborg à vocation sexuelle. Il sera question de petites filles (mais pas des bonnes adresses pour pratiquer le tourisme sexuel en Thaïlande).

Continuer la lecture de « Oh, oh, oh, jolie poupée : Hina Matsuri »

Proprem, la suite de Salem par Stephen King

Retour de la collection Pocket Terreur ! Rappelez-vous les années 90… Stephen King y trônait en maître, avec des titres comme La part des ténèbres, Dolores Claiborne, Les yeux du dragon et Salem.
Salem, de son titre original (et bien meilleur) Jerusalem’s Lot. Voilà un livre qu’il est bien, sans doute le seul à se hisser au niveau de Dracula dans le traitement traditionnel du vampire. Le seul et le dernier. Stoker et King, l’alpha et l’omega. Après Salem, il y aura bien sûr d’autres excellents romans de vampire – ceux d’Anne Rice, entre autres – mais plus dans la veine classique, il aura fallu réinventer le mythe.
Comme c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes, il se murmure dans les milieux autorisés – ou, pour être plus juste, des voix murmurent dans ma tête – que Stephen King travaille à la suite de Salem. D’après quelques éléments d’information que j’ai inventés qui ont filtré sur les internets, ce second opus s’intitulerait Proprem. L’histoire reprend après la destruction des vampires, une fois la ville nettoyée…

Proprem suite de Salem Stephen King Pocket Terreur

D’autres détournements des œuvres de Stephen King :
doublé Dolores Claiborne et Les enfants du maïs
Charlie
Ça (version Star Wars et version Bescherelle)
Sleeping Beauties
Le Fléau
doublé Ça et Peur bleue
Christine

Carnet de bord Atrebatia 2020

Atrebatia escales imaginaires 2020 affiche

L’édition 2019 d’Atrebatia Escales imaginaires était restée dans les annales, celle de 2020 prendra le même chemin une fois le récit de cette formidable aventure gravé dans le marbre des internets et porté à la connaissance du monde. C’est-à-dire maintenant.
Alors en route pour les annales ! comme dirait Roxy Raye, maman spirituelle du côté obscur du blog. Et bonne chance !

Continuer la lecture de « Carnet de bord Atrebatia 2020 »