Critiques express (23) Milo Manara

Disclaimer 18 ans contenu explicite

J’avais parlé du gars Manara à propos de L’art de la fessée. On reviendra sur son cas à l’occasion d’une chronique dédiée à son œuvre phare, Le Déclic.
Pour patienter en attendant de faire mumuse avec le fameux boîtier à fantasmes, voici un florilège de quelques titres. Le bon côtoie le dispensable, la faute souvent à l’histoire, vu que Manara, s’il excelle sur le dessin, reste un piètre scénariste.

Milo Manara bande dessinée parfum invisible piege rendez vous fatal courts metrage candide camera declic
Continuer la lecture de « Critiques express (23) Milo Manara »

Critiques express (22) Du sang, de la chique et du polar

Passage en revue rapide de quelques polars et thrillers couvrant un spectre allant du pas terrible au très bon :
L’intrus (Annabelle Blangier)
Beatlemaniac (Frédéric Buffa)
Galeux (Bruno Jacquin)
On n’enterre jamais le passé (Nicolas Duplessier)
Les chiens de la baie (Thierry Declercq)
Ouvre les yeux ! (Éric Chavet)

Continuer la lecture de « Critiques express (22) Du sang, de la chique et du polar »

Le vent se lève – Miyazaki Hayao

Affiche film Le vent se lève Hayao Miyazaki

Le Vent se lève (風立ちぬ, Kaze Tachinu en VO) est un documentaire sur les flatulences une biographie romancée de Horikoshi Jirō (1903-1982). Bienvenue dans la vie trépidante d’un ingénieur en aéronautique ! Le bonhomme a travaillé pour la firme Mitsubishi, laquelle, avant d’inonder le monde de bagnoles et de magnétoscopes, fabriquait de l’armement – ce qu’elle fait toujours d’ailleurs.
Mais qui est donc ce Horikoshi ? Monsieur est le papa du Zéro. Pas le chiffre, bande de crétins, l’avion. Si vous n’en avez jamais entendu parler, le zéro, c’est vous… Rappelez-vous Les Têtes Brûlées !

Continuer la lecture de « Le vent se lève – Miyazaki Hayao »