Critiques express (50) La paix déménage

Soldats guerres napoléoniennes Lego

Pour prolonger l’esprit des fêtes de fin d’année, on va terminer l’hiver 2023 en abordant un sujet festif : la guerre. Feu d’artifice de la DCA, types enguirlandés dans les barbelés, pochettes-surprises plein les champs de mines, on se situe pile dans l’ambiance.
Trois livres au menu de ce réveillon martial :
– deux versions du sujet “Guerre et société dans les mondes grecs à l’époque classique vous avez 4 heures l’usage de la calculatrice est interdit” (l’une de Jean-Noël Corvisier, l’autre dirigée par Patrice Brun) ;
Tsahal (Martin van Creveld).

Continuer la lecture de « Critiques express (50) La paix déménage »

L’État, c’est pas moi : le Kenkoku kinen no hi

Pendant qu’il ne se passe rien en France le 11 février, le Japon commémore la fondation mythique de l’Empire. Bon, de fait, il ne s’y passe pas grand-chose non plus, les célébrations étant on ne peut plus discrètes.

Défilé Japon Kenkoku kinen no hi
Continuer la lecture de « L’État, c’est pas moi : le Kenkoku kinen no hi »

La stratégie Bancroft – Robert Ludlum

Robert Ludlum, c’est d’abord une poule aux œufs d’or. Quand même un des rares auteurs sinon le seul à avoir dans sa biblio plus de bouquins publiés post-mortem que de son vivant. Ses éditeurs s’en frotteraient les mains, si elles n’étaient pas déjà occupées à compter les biffetons que leur rapporte l’ami Bébert.
Si on ne peut pas nier à Ludlum un savoir-faire en matière de construction narrative, on ne peut non plus lui nier d’écrire plus ou moins le même bouquin à chaque fois. S’il ne fallait en retenir qu’un, ce serait La mémoire dans la peau, premier volet des interminables aventures de Jason Bourne et seul valable du lot. Tout Ludlum est dedans : espionnage, gentil héros solitaire en croisade contre le méchant reste du monde, manichéisme plein pot, brouettes de complots, magouilles, machinations, plans diaboliques, organisations secrètes, groupuscules mystérieux et hommes de l’ombre. Si tous les complotistes du monde se donnaient la main, ils n’arriveraient pas à la cheville de Bobby Ludlum.
On en arrive à La stratégie Bancroft, ultime ludlumerie publiée cinq ans après la mort de Robert dit “le Surcoté”, ultime aussi en termes de poil dans la main et d’autocaricature de sa production.

La stratégie Bancroft
Robert Ludlum

Le Livre de Poche

Couverture roman La stratégie Bancroft Robert Ludlum Le Livre de Poche
Continuer la lecture de « La stratégie Bancroft – Robert Ludlum »