Critiques express (10) Duo improbable

“That’s finally all anyone wants out of a book – to be amused.” Paraît que ça pète de démarrer sur une citation – pour le coup, Paul Auster dans City of Glass. Si le procédé n’était pas éculé comme une star du X, peut-être…
À deux mois et demi du bac, cogiter sur la pertinence de cette affirmation pourrait… ouaip mais nan… On en arrivera à une énième impasse sur la définition impossible de la littérature, le sens de l’art et autres âneries sur lesquelles les philosophes s’échinent en vain depuis des millénaires.
On va juste pas se prendre la tête et jeter un œil sur deux bouquins qui ne cherchent qu’à divertir : À l’aventure, compagnons ! (John Lang) et L’avocat, le nain et la princesse masquée (Paul Colize).
Tranquille, peinard, à la fraîche.

Continuer la lecture de « Critiques express (10) Duo improbable »

Les envahisseurs sont là parmi nous

Ancient Alien spaceship truth about pyramids

Je ne m’appelle ni David, ni Vincent, encore moins David Vincent. Si je n’ai comme mon auguste prédécesseur de la série Les Envahisseurs jamais trouvé de raccourci, ça vient surtout du fait que je ne cherchais pas après.
N’empêche que je les ai vus, vus de mes yeux vus, ce qu’on appelle vus avec un art consommé de la répétition du verbe voir.

Continuer la lecture de « Les envahisseurs sont là parmi nous »