Critiques express (34) Sitôt lus, sitôt oubliés

Y a des bouquins qui marquent, d’autres qui se démarquent. Pis y en a aussi qui ressemblent à des ardoises magiques. Tu les lis, tu secoues un peu et il n’en reste rien, limite si tu te rappelles le titre. Parfois, t’es même plus sûr de les avoir lus, c’est dire s’ils sont dispensables.

Au menu :
La cathédrale de haine (Guy des Cars)
Les apparences (Gillian Flynn)
Si je te retrouvais (Nora Roberts)
Mako (Laurent Guillaume)
Pavillon 38 (Régis Descott)
Absolument dé-bor-dée ! (Zoé Shepard)

Continuer la lecture de « Critiques express (34) Sitôt lus, sitôt oubliés »