Critiques express (14) Sabrer le champagne sans champagne

Noël est passé.
C’était un communiqué de Captain Obvious.

Des tas de gus grimés en papa Noël rangent leur costume jusqu’à l’année prochaine. Enfin ça, c’est ce qu’on essaie de nous faire croire. Le bobard ne prend pas, chacun sait qu’il n’existe qu’UN père Noël. Les autres, des imitateurs peu inspirés qui ne trompent personne.
Si tu te demandes ce que le gros rougeaud glande 364 jours par an, je vais te le dire. Attaché à son job comme un député à ses privilèges, il élimine la concurrence. Pas très esprit de Noël, mais le père Noël est une ordure, je ne t’apprends rien. Traquer un par un les copieurs, leur savater la tronche à coups de canne en sucre XXL et à la fin, il ne peut en rester qu’un.

Pour te préserver de l’ire vengeresse du vilain barbu, voici une paire de bouquins à potasser : Le sabre japonais (Gregory Irvine) et Kendo, la voie du sabre (Pierre Delorme). Si tu en veux encore, tu peux compléter avec Le sabre des Takeda d’Inoue Yasushi.

Continuer la lecture de « Critiques express (14) Sabrer le champagne sans champagne »

Critiques express (13) L’hiver sera chaud

Lexi Belle is coming!

Comme dirait Martin, winter is coming (NdT : l’hiver est venant). Il est grand temps de s’enfiler sous la couette et se réchauffer aux feux de l’amour.
Au menu : Sunstone (Stjepan Šejić), Petits contes pour grandes personnes (Pylate) et le tiercé Rêveries : Songes impudiques, Les Soumises : Séances de dressage et Catlady : Dans la chaleur de la nuit (Xavier Duvet). Servez chaud !

Continuer la lecture de « Critiques express (13) L’hiver sera chaud »