Violante avec un a

Violante est l’héroïne de Rouille, roman de Floriane Soulas que je viens de terminer (chronique prévue pour demain, mais chut, ne le répète à personne).
Comme le bouquin met en scène des prostituées, je me suis dit que c’était l’occasion de bidouiller un montage steampunk sexy (comme si j’avais besoin d’un prétexte…).
Je récupère une photo exploitable sur un site de costumes et déguisements qui l’avait lui-même pompé ailleurs. Quelque chose m’interpellait, un air de déjà-vu…

Faye Reagan
Avant…

Ce n’est qu’une fois le montage terminé que j’ai enfin eu le déclic et que le nom du modèle m’est revenu : Faye Reagan. Un choix aussi involontaire (pour une fois) que judicieux (on reste dans le domaine des travailleuses du sexe).

Faye Reagan style steampunk par Un K à part
… après

Beautés en slip

Nouveau projet professionnel en vue, je me lance dans la traduction !
Stephen et Owen King essuient les plâtres avec Sleeping Beauties, que je propose de traduire par Beautés en slip. J’ai bon ?

Détournement de couverture Beautés en slip Stephen King par Un K à part

Sans rapport avec la traduction, mais trahison du même King, la lecture du foudroyant Revival m’a inspiré un détournement de l’affiche d’Electric (websérie propagandiste d’EDF par Eric Judor). Claude François reprend le rôle principal, ça va faire wizz !

Détournement affiche Electric Claude François par Un K à part
L’ampoule claque, le chanteur aussi.

D’autres détournements des œuvres de Stephen King :
doublé Dolores Claiborne et Les enfants du maïs
Charlie
Ça (version Star Wars et version Bescherelle)
Le Fléau
doublé Ça et Peur bleue
Christine
Salem

Avec tes yeux – Sire Cedric

Avec tes yeux
Sire Cedric / Cédric Sire
Pocket

Si on aime les définitions précises, Avec tes yeux appartient au genre thriller policier fantastique d’horreur. Opposition pleine de suspens avec un tueur en série, enquête pour découvrir son identité, connexion psychique entre le méchant et le gentil, quelques scènes pas piquées des hannetons, chargées en hémoglobine et énucléations. Tout y est.
Si on préfère les définitions courtes, le terme de giallo vient à l’esprit, au moins pour la partie du corpus cinématographique qui comporte des éléments surnaturels.
Pour ceux qui l’ont connue, pile le fonds de commerce de la collection Terreur de Pocket. En rouge et noir, pour citer Jeanne Mas, Stendhal et Juan García Oliver – chacun piochera la référence qui lui parle.
Bref, du Sire Cedric.

Couverture Avec tes yeux Sire Cedric Pocket Presses de la Cité
Je n’ai pas trouvé d’yeux, j’ai dû emprunter des boules de geisha à la place.
Continuer la lecture de « Avec tes yeux – Sire Cedric »