Totem Tom, Necropolis – Patrick Mc Spare

Les premiers mots de cette histoire furent “salut amigo”. Ouille ! Déjà, le gars bibi no babar español, autant dire que la conversation s’annonçait comme un dialogue de sourds. Ou de muets plutôt. Et cette voix…
Patrick Mc Spare.
Notre dernière rencontre en date devait être l’occasion d’une interview pépère avec Harley King. Ouais, pépère, on en recausera… Ou non, tiens, vaut mieux taire cet épisode. Disons juste que depuis ce jour, Palm Springs ressemble à l’Alsaka de Terrain Miné après le passage de Steven Seagal. Un grand trou au beau milieu de la Californie. Entre nous, on en rigole encore avec Patrick, les locaux moins.
Or donc le gars Patrick me parle d’un voyage interdimensionnel dans une réalité alternative de dark fantasy post-apocalyptique. Dark et post-apo, ça sentait moyen le voyage d’agrément et les vacances reposantes. Il me dit de pas m’inquiéter, que c’est du jeunesse, que ça s’appelle Totem Tom, un nom rigolo, comme une visite au palais des T si cher à Lipton.
Convaincu par sa bonhomie, je me laisse embarquer. Une fois à destination, je lui demande le nom de ce patelin “rieur” où on vient de débouler.
Necropolis.
Tout un programme…

Totem Tom
T.1 Necropolis
Patrick McSpare

Gulf stream

Couverture Totem Tom 1 Necropolis Patrick McSpare Gulf Stream éditeur
Continuer la lecture de « Totem Tom, Necropolis – Patrick Mc Spare »

Cthulhu revient !

Attestation de déplacement dérogatoire covid-19 coronavirus confinement état d'urgence sanitaire

Je pensais en rester là avec l’attestation Cthulhu et les versions alternatives, sauf que voilà, l’attestation officielle de déplacement dérogatoire a changé par décret du 23 mars et vous êtes nombreux à m’avoir demandé une nouvelle version. Vox populi, vox Dei, j’ai cédé à la pression populaire et produit une nouvelle version que vous retrouverez au format .pdf en fin d’article.

Précision utile : n’utilisez pas cette attestation maison seule, ce montage n’entre pas dans la catégorie des documents valables aux yeux de l’État. Je cite : “seuls le document officiel téléchargé ou une attestation sur papier libre peuvent être utilisés.” (source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R55781)
Si vous tenez absolument à sortir avec Cthulhu… Déjà, toutes mes condoléances à votre anus vu la taille des tentacules de ce petit copain poulpeux. Ensuite, imprimez la version officielle au recto (ou au verso, dans tous les cas de l’autre côté de la feuille).
Et respectez le confinement, surtout. Sinon dans six mois, on y est encore.

Edit : version actualisée pour le reconfinement du 30 octobre 2020.

Attestations alternatives

Attestation de déplacement dérogatoire covid19 coronavirus confinement Cthulhu

Quand j’ai publié l’attestation de déplacement dérogatoire version Cthulhu, il s’agissait d’un montage humoristique comme j’en fais si souvent, un de plus parmi les autres, accompagné de ma petite anecdote de confinement, une de plus parmi toutes celles que chacun poste sur les réseaux sociaux pour raconter comment on vit la situation actuelle. Bref, un truc comme ça, en passant.

Continuer la lecture de « Attestations alternatives »

Attestation de déplacement dérogatoire maison

Attestation de déplacement dérogatoire covid19 coronavirus confinement Cthulhu
Avant que je ne cthulhise le document, les initiales d’attestation de déplacement dérogatoire avaient déjà un parfum de jeu de rôle : ADD. Comme Advanced Dungeons & Dragons. Coïncidence ? Je ne crois pas.

Je ne peux pas dire que le confinement actuel pour endiguer l’épidémie de coronavirus slash COVID-19 slash SARS-CoV-2 change des masses mon quotidien, je passais déjà 95% de mon temps confiné avant et ce sera pareil après. Joies de l’autisme, de l’hypervigilance et de l’hypersensibilité au bruit qui transforment le moindre pas dans le monde extérieur en aventure anxiogène…
Ironie du sort, je me retrouve à devoir sortir plus souvent que d’habitude pour assurer le ravitaillement de ma chère et tendre, qui est handicapée et se retrouve en confinement absolu, vu qu’en plus de son autisme elle a les bronches en mode dame aux camélias. Si elle se retrouve infectée, ses chances de survie tournent autour de zéro en étant optimiste. Bref, pour toute la durée de l’épidémie, ma copine est comme ma CB : sans contact. Je largue les courses sur son paillasson, on se parle au téléphone chacun d’un côté de la vitre de sa fenêtre (ô Roméo, mon Roméo…) en mode parloir de prison. Avec mon dos tatoué, c’est le revival Prison Break.

Continuer la lecture de « Attestation de déplacement dérogatoire maison »