Double rencontre autour des livres à Abbeville

Ce samedi, double virée livresque en la bonne ville d’Abbeville avec madame ma mère. Bouquins, fous rires et bonne humeur ! Viens là que je te raconte l’épopée !

Abbeville bourse aux livres salon littérature jeunesse
On a effectué deux, trois achats… En clair, on a encore craqué notre slip sur les emplettes.
Continuer la lecture de « Double rencontre autour des livres à Abbeville »

Les coulisses d’un stand à part

Il y a peu, j’interviewais Maxime Gillio sur le salon des Halliennales. Aujourd’hui, on s’aventure quelque part entre le tuto et le récit épique pour parler organisation à un niveau en-dessous : les coulisses du stand du blog. Direction les entrailles de l’opération Savonnette !

Opération Savonnette Halliennales 2019 stand blog Un K à part
Continuer la lecture de « Les coulisses d’un stand à part »

Interview Halliennales : Maxime Gillio

Il court bien des rumeurs au sujet des Halliennales. Le fait que j’inonde chaque semaine les forums complotistes de théories plus perchées les unes que les autres n’y est sans doute pas étranger.
La légende du festival installé sur un cimetière indien ? C’est bibi.
L’installation des stands par les mêmes aliens qui ont bâti jadis les pyramides d’Égypte ? C’est moi aussi.
Les fées et farfadets planqués sous les tables pour donner du bonheur aux auteur(e)s pendant les dédicaces ? Une de mes grandes révélations sur les sites “bien informés”. Maintenant, tu sais pourquoi tout le monde a le sourire jusqu’aux oreilles.
Les chemises de Maxime Gillio tissées en poil de licorne ? Bon, sur ce coup-là, on était plusieurs mais je ne balancerai pas mes complices.
Tiens, puisqu’on parle de Gillio, lui et ses liquettes font partie de l’équipe qui organise le salon. Il va nous raconter comment ça se passe dans l’arrière-boutique et démêler la légende de la vérité (ou l’inverse).

Maxime Gillio Halliennales 2016
Maxime Gillio, dédicace sur un coin de table.
Continuer la lecture de « Interview Halliennales : Maxime Gillio »

Les nominations au Prix des Halliennales 2019

Avec Rouge Toxic, Morgane Caussarieu avait pris place l’an dernier sur le trône de fer à la suite de Gabriel Katz, Aurélie Wellenstein, Rod Marty et Clément Bouhélier.
Qui prendra sa succession cette année ?
Bonne question, dont la réponse sera connue le 5 octobre prochain au cours du festival.
En attendant, voici la liste des gens de plume et des œuvres en lice pour le Prix des Halliennales cuvée 2019 :
– Loïc Le Pallec, Fréquence Oregon (Sarbacane) ;
– Julie de Lestrange, La nouvelle Arche (Michel Lafon) ;
– Pascale Perrier et Sylvie Baussier, Là-bas, tout ira bien (Scrineo) ;
– H. Roy, Ashlon (J’ai Lu) ;
– Adrien Tomas, Engrenages et sortilèges (Rageot).

Nominations Prix des Halliennales 2019 montage Un K à part

Note à benêts : l’agencement sur le montage ne respecte pas le protocolaire et inattaquable ordre alphabétique pour des raisons techniques. La liste à gauche suit l’agencement des images à droite. Les images à droite sont disposées en fonction d’impératifs graphiques : rangée du haut, les couvertures dont je pouvais couper un bout sans amputer le nom de l’auteur ; rangée du bas, du plus foncé au plus clair pour faire ressortir les couvertures sans les noyer dans le fond jaune.
Pour le crédit iconographique, j’ai fait au mieux. Quand je n’ai pas pu trouver le nom de l’illustrateur, j’ai mis par défaut l’éditeur.