Le champ des sirènes

Le champ des sirènes
(Claude Vasseur)

Une aventure de Balthazar Weppes, dixit la couvrante. Pour moi, c’est l’aventure de Balthazar Weppes puisque je n’ai pas lu les autres. Si le docteur ne m’abuse, il y en a deux autres avant : l’éponyme (express) Balthazar Weppes et Jeu de massacre au château (parues chez Ravet-Anceau et épuisées).

Couverture Le champ des sirènes Claude Vasseur Continuer la lecture de « Le champ des sirènes »

Des coccinelles dans des noyaux de cerise

Des coccinelles dans des noyaux de cerise
(Nan Aurousseau)

Couverture Des coccinelles dans des noyaux de cerise Nan AurousseauUn bouquin reçu dans le cadre d’une opération Masse Critique dont on sait tout le bien que je pense. J’ai cru comprendre qu’il était de bon ton de se répandre en remerciements. Sauf qu’il ne s’agit pas d’un cadeau mais d’un échange de (plus ou moins) bons procédés. Donc les courbettes on verra quand les chroniqueurs seront à leur tour remerciés d’avoir fourni leur part de taf, nommément, noir sur blanc, avec une visibilité équivalente à la pub qu’on fait pour tout ce petit monde.
Ceci posé, je tiens à préciser que ce roman a eu droit au même traitement que n’importe quel bouquin chroniqué ici, sans complaisance ou sévérité excessive. Parce qu’il n’y a pas de raison que l’auteur paye les pots cassés du tsoin tsoin promotionnel ou de mon avis sur icelui. Continuer la lecture de « Des coccinelles dans des noyaux de cerise »

Le Déchronologue

Le Déchronologue
(Stéphane Beauverger)

L’eau mouille, la guerre tue, demain soir on change d’année. Trois scoops édifiants qui m’évoquent Le Déchronologue, ses failles temporelles et batailles navales sur la mer des Caraïbes.
Petit, je voulais devenir pirate. Entre L’île au trésor de Stevenson,  le Pirates de Polanski, Les Goonies, les jeux Sid Meier’s Pirates! et Capitaine Vaudou, les séries Albator, Cobra, Corsaires et Flibustiers ou encore Jack Holborn, c’est à se demander comment je n’ai pas tourné brigand des mers…
Depuis, c’est resté et la littérature pleine de bruits de canons et de fureur océane occupe une bonne place dans ma bibliothèque. Si en plus il est question de voyage dans le temps, tel un navire à quai, je mouille.

Couverture Le Déchronologue Stéphane Beauverger
Je me demande si le féminin de Beauverger est Belleverge.

Continuer la lecture de « Le Déchronologue »