Où est passée la 7e compagnie impériale ?

Affiche cinéma film mais où est donc passée la septième compagnie Lego

J’adore croiser les effluves ! Alors pourquoi pas le choc des trilogies ? Rencontre improbable entre La 7ème compagnie et Star Wars, le tout en Lego.
Voici une grande aventure qui utilise la technique du stop-no-motion inventée par le réalisateur Stéphane Jeumont. C’est comme du stop-motion, moins l’animation – un procédé qu’on appelle aussi “photographie”.

Continuer la lecture de « Où est passée la 7e compagnie impériale ? »

Ma collec’ Lego Ninjago

Comme pour les gammes Chima et Harry Potter, parler de “collection” est un petit peu ambitieux avec une poignée de références en stock, ce qui a au moins le mérite d’aller vite à compter sans donner le tournis.
Dans cette gamme, on croise le pire comme le meilleur, les sets valables côtoient les plus dispensables. La faute à un concept fourre-tout qui ratisse trop large pour afficher une unité thématique qui tienne debout. Pourtant, j’adore le mélange des genres, mais là, ça fait trop. Ninjas et samouraïs, dragons chinois et méchas japonais, pagodes… Rien que sur les inspirations asiatiques, les constructions oscillent entre la SF et la fantasy, parfois ni l’une ni l’autre pour les sets “architecturaux” qui ressemblent davantage à du City ambiance Extrême-Orient. Là-dessus, ajoute côté méchants du steampunk et du post-apo (genre le Dieselnaut 70654) et tu te retrouves avec une gamme attrape-tout dont les différents éléments ne se marient pas toujours très bien.
Cela dit, je garde un œil sur la gamme, dont les nombreux robots de combat, à commencer par ceux dans les teintes rouges, peuvent fournir une bonne base de départ à du MOC Warhammer 40K Blood Angels.

Continuer la lecture de « Ma collec’ Lego Ninjago »

Le retour de la galette

Mon plat à tarte et ma galette des rois en avaient marqué plus d’un(e) pendant les Halliennales 2018.
L’Épiphanie 2019 marque le retour du roi de la galette, l’Aragorn de la pâtisserie !
Des années à chercher la recette secrète parmi les tombeaux de l’Égypte antique jusqu’à tomber sur la pyramide du pharaon Paricilagaleth…
… une formation intensive auprès des moines shaolin du temple d’Épi Fahn Hi…
… la fondation du Frangipane Club, dont la première règle est de ne pas parler du Frangipane Club (et encore moins de galettes à la pomme et autres fantaisies hérétiques)…
… une quête épique aux quatre coins du globe (géométrie non euclidienne qui ferait plaisir à Lovecraft) et au fin fond de la Terre creuse pour rassembler les ingrédients…
Et voilà le travail ! Bon appétit !

Galette des rois Epiphanie 2019 Fred K

Collectible Minifigures Lego

En 2010, Lego lançait sa première série de Collectible Minifigures (figurines à collectionner en VF). Une décennie et quelques plus tard, quarante panoplies sont déjà sorties, soit pas loin de 500 figurines. Scoop qui n’en est pas un : je ne les ai pas toutes (et je ne compte pas les avoir toutes).
L’intérêt intrinsèque de chaque série est très variable et les thématiques nombreuses (random, Simpsons, Batman, Harry Potter, Muppets, Disney, les différents films Lego…). Sur le même principe que les vignettes Panini de mon enfance, les figs sont vendues en sachet, sans qu’on sache ce qu’il contient. Je n’en achète donc jamais sous leur forme d’origine, ayant horreur 1) de dépenser du pognon au pifomètre, 2) de prendre le risque de ne pas tomber sur les personnages qui m’intéressent et d’avoir en triple exemplaire ceux dont je n’ai rien à foutre, et 3) du procédé, qui est conçu pour te faire dépenser un max si tu veux la série complète (avec à l’arrivée pas mal de doublons, vu que les figurines d’une série ont des fréquences différentes).
J’en ai quand même quelques-unes, que je récupère ici et là via Bricklink, eBay, la Chine, les brocantes et solderies.

Continuer la lecture de « Collectible Minifigures Lego »

Atelier bricolage : coffret Phitanie

Coffret Phitanie éléments bricolage

Aux Halliennales 2018, j’avais acheté pour l’anniversaire de madame K à part la trilogie Phitanie de Tiphaine Croville parue aux éditions Rebelle.
Depuis, la miss est devenue une grande fan de Phitanie. Elle a lu le premier tome – qu’elle a adoré. Elle est en train de lire le deuxième – qu’elle adore encore plus. Mais…
Mais elle n’a pas LE sac pour emballer ses bouquins. Moi, si (nananère). Ce sac “On est ce que l’on choisit d’être” faisait partie du pack Noël vendu par l’auteure l’an dernier.

Continuer la lecture de « Atelier bricolage : coffret Phitanie »