Game of blog : un stand à part

Halliennales 2017 Sire Cedric Un K à part
Ce naturel et cette décontraction inimitables quand il s’agit de prendre la pose…

Aux Halliennales 2017, le temps d’une photo, j’avais usurpé le stand de Sire Cedric (ou Cédric Sire comme on l’appelle maintenant). Un grand type avec des cheveux longs, habillé en noir, l’illusion était presque parfaite.
Vision prophétique…
Je tease depuis un moment à propos d’un gros projet en préparation : l’opération Savonnette. Voilà, c’est ça.
Fini de s’incruster à la place des autres…

Un K à part aura son propre stand d’exposant aux Halliennales 2019 !

Docteur Gregory House

Comment se fait-ce (à l’air) ?
À peine rentré des dernières Halliennales, j’avais lancé à Orcus Événements un gloubiboulga d’idées pour l’édition 2019, certaines pertinentes, d’autres plus… hum… fantaisistes. En a émergé une proposition à la Corleone, du genre qu’on ne peut pas refuser, validée lors du Grand Conseil de la Fédération Intergalactique d’Hallennes. Et voilà le gars bibi catapulté de l’autre côté de la table, à se prendre pour un prince de la Renaissance.
Mon stand. Mon organisation. Mon budget. Ma responsabilité.
Blogueur partenaire et exposant ! Youhouhou ! Dire que je suis content relève de l’euphémisme. Je me sens comme un pyromane dans une fabrique d’allumettes !

Je te vois venir avec la grande question : qu’est-ce que je vais bien pouvoir grenouiller sur un stand ?
Je n’ai pas encore de bouquins à vendre et dédicacer. Donc là, déjà, bonjour le vide et le cas à part dans un salon du livre.
À la limite, j’aurais pu étaler mon ego de blogueur, mais je me mets assez à l’honneur ici pour ne pas en retartiner une couche ailleurs. Et puis, soyons honnête, trois mètres de table, il n’y a pas la place, faudrait la salle entière, et encore…
Après avoir passé en revue une tonnes d’options constructives (cracheurs de feu, danseuses du Crazy Horse, atelier de confection de scoubidous…), eurêka, comme a dit Archimède, mon maître à penser en matière de savonnettes.
Brasser de l’air dans le monde virtuel, jouer les pitres sur les réseaux sociaux, ça va bien cinq minutes. Pourquoi pas, pour une fois, du concret et du constructif ?
Soutenir des auteurs pour de vrai à travers un genre de mécénat (quel bien grand mot…).

Sur le stand, vous pourrez rencontrer trois auteurs invités par le blog !

Halliennales invités mystères Un K à part

Je t’arrête tout de suite : inutile de m’envoyer un CV et une lettre de motivation, même assortis d’un gros chèque pour me corrompre. Le casting est complet, ça ne sert à rien de postuler. Je répète, écrit en gros pour être sûr que l’info soit comprise : LE CASTING EST COMPLET.
Des dents grinceront peut-être, mais je n’avais que trois places et un paquet de critères à prendre en compte, il a fallu faire un choix dans les noms (puisque je ne l’avais pas dans la date – cadeau pour les amateurs de contrepèteries).

Le 5 octobre prochain, j’aurai donc le plaisir et l’honneur d’accueillir trois auteurs sous la bannière au savon rose.
Claude François avait ses Clodettes. Le blog fera monter sur scène deux K-dettes et un K-det, qui éblouiront les festivaliers avec leurs titres phares (merci à Valérie d’Onirik, à l’origine du nom de K-dette).
Le trio a accepté la proposition avec un enthousiasme quasi effrayant, avant même de connaître les détails de l’opération (confiance ? inconscience ?). Pas eu besoin de les soudoyer, de les menacer ni de les hypnotiser, c’en est presque frustrant… Il ne reste plus qu’à espérer qu’ils commettent des fautes dans leurs dédicaces le jour J (je me tiendrai derrière eux avec un stylo rouge taser).
Trêve d’âneries, ce sera un privilège de tenir le stand à leurs côtés. Ce projet me tient très à cœur, cette table et ses invités représentent beaucoup à mes yeux.
Raison pour laquelle je l’annonce aussi tôt. Janvier pour octobre, mister K a le sens du timing… Un événement pareil, je voulais le partager avec la communauté du blog, pas le garder dans ma musette pendant des mois et des mois.
Un plan sans accroc, un casting de rêve, la Communauté d’Hallennes est en marche et ça va être d’enfer !

Le casting ? Comment ça le casting ? Ah oui, tiens, je n’ai pas annoncé les noms. Quelle tête en l’air…
Ça tombe mal, j’ai mon cours de macramé qui commence, faut que j’y aille. On en reparle dans quelques jours

Opération Savonnette Halliennales 2019

2 réflexions sur « Game of blog : un stand à part »

    1. C’est clair que c’est l’éclate, ce projet ! Et tout le monde va pouvoir se faire plaisir, mes auteurs, les visiteurs du salon, et aussi ceux qui ne pourront pas venir et qui auront quand même un tas de choses à se mettre sous la dent dans les mois à venir (interviews, photomontages, bande-annonce-vidéo-de-la-mort, j’ai vu grand 😀 ).
      Y en aura pour tout le monde. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *