Simone, la VF de Christine par Stephen King

Stephen King est un auteur les plus détournés sur ce blog, il n’y a aucune raison qu’on s’arrête en si bon chemin. Or donc aujourd’hui, c’est sur Christine que ça tombe avec une fausse couverture pour le roman et l’affiche du film revue et corrigée, le tout en mode “béret-baguette”.

Continuer la lecture de « Simone, la VF de Christine par Stephen King »

L’été s’annonce chargé

Pour répondre aux interrogations et inquiétudes des uns et des autres, sachez que je ne suis ni en réanimation pour cause de Covid, ni mort, ni derrière les barreaux, ni condamné au bannissement vers les terres les plus inhospitalières du royaume – encore que ce dernier point soit discutable quand on sait que j’habite en Picardie.
Peu de mises à jour sur le blog ces dernières semaines, parce que j’étais très occupé. J’ai planché sur deux bêta-lectures avec une grosse quantité de taf autour (pour le meilleur dans un cas et pour le pire dans l’autre, ça fait une moyenne). En parallèle, je me suis attelé à deux travaux d’écriture, dont un très chronophage. Bref, peu de temps pour lire et chroniquer.
Qu’on se rassure, je vais avoir de quoi publier sur le blog cet été. Le monde des lettres s’est ligué pour me submerger de lecture. Si j’étais du genre à porter un chapeau aluminium pour empêcher les aliens de lire dans mon esprit, j’y verrais un vaste complot littéraire pour m’obliger à bosser sur le blog.

Continuer la lecture de « L’été s’annonce chargé »

Les nominations au Prix des Halliennales 2020

Les nominations des ouvrages en lice pour l’édition 2020 du prix des Halliennales viennent d’être annoncées par les organisateurs du salon.
Il s’agit de :
2105 Mémoire interdite (Anouk Filippini ; Auzou)
La chasse fantôme (Hermine Lefebvre ; Scrineo)
Cuits à point (Élodie Serrano ; ActuSF)
Rouge (Pascaline Nolot ; Gulf Stream)
Rozenn (Laëtitia Danae ; J’ai Lu)

Après la version Trône de Fer il y a deux ans et celle Pour les Nuls l’année dernière, voici le visuel maison estampillé Un K à part de 2020 sur fond de Gotham City (pour rappel, le thème des Halliennales cette année porte sur les fantaisies urbaines).

Prix des Halliennales 2020 2105 Mémoire interdite Anouk Filippini La chasse fantôme Hermine Lefebvre Cuits à point Elodie Serrano Rouge Pascaline Nolot Rozenn Laëtitia Danae

Quatre à la suite, comme disait Julien Lepers. Je retrouve en effet le fauteuil où j’ai posé mon auguste séant en 2017, 2018 et 2019 et où je le repose cette année encore : j’ai l’honneur de faire partie du jury.

Fermeture de la page Facebook ?

Or donc, petite avanie cette semaine avec le blocage de mon compte Facebook. Paraît que j’aurais commis une grave infraction aux “standards de la communauté”. La sanction est sortie de nulle part, sans motif vu que je n’avais rien fait de mal et sans recours vu que Big Brother n’en permet aucun. Et sans compte, plus d’accès à la page Un K à part. Tout cela nous orientait vers une perte définitive de la page, soit quatre ans de taf à la développer mis à la poubelle. Je vous passe le détail des péripéties diverses et variées (compte désactivé, compte réactivé mais inaccessible…). Toujours est-il que j’ai pu récupérer le tout – compte et page – de façon aussi mystérieuse que je l’avais perdu. Zéro explication de rien, dans un sens comme dans l’autre.
Je ne peux pas dire que cet avatar m’ait chamboulé plus que ça. Le cœur d’Un K à part a toujours été le blog et les réseaux sociaux de simples extensions de communication.

Continuer la lecture de « Fermeture de la page Facebook ? »
Publié le Catégories Le blog

Iron Man is coming

Dans Game of Thrones, on croise des membres de la maison Stark à tour de bras : Arya, Ned, Brandon, Hutch, Sansa, j’en passe, Jean Neige et des meilleures. Pourtant, dans les romans comme dans la série télé, un grand nom a brillé par son absence. Tony. Le fameux Tony Stark. C’était pourtant une évidence de voir Iron Man, l’homme de fer, se lance dans la course au trône du même nom. Mais non, pas un mot sur lui, traité comme quantité négligeable et balayé hors de l’histoire.
Les pétitions étant à la mode, j’aurais pu en lancer une pour défendre les intérêts de Tony. Mais bon, l’utilité d’une pétition se situe entre rien et que dalle, il a fallu se rabattre sur des méthodes plus efficaces à base d’intimidation, séquestration et torture. Or donc, grâce à mon argumentation convaincante, le spin-off dédié aux aventures de la boîte de conserve sang et or arrivera bientôt sur les écrans. Iron Man is coming!

Iron Man Tony Stark Robert Downey Jr Game of Thrones