Vous reprendrez bien un sushi ?

J’ai commencé à sortir ma bibliographie sur le Japon pour dresser l’inventaire. Il a fallu arrêter en cours de route, la planche du bureau commençait à plier sous le poids des bouquins…
Dans tout ce bazar, je conseille comme incontournables :
– Natsume Sōseki : Le pauvre cœur des hommes
– Mishima Yukio : Confessions d’un masque
– Maurice Pinguet : La mort volontaire au Japon
– Ruth Benedict : Le chrysanthème et le sabre

Bibliographie Japon

Chroniqués sur le blog, vous pouvez aussi jeter un œil sur Yakuza (Alec Dubro et David Kaplan), Ring (Suzuki Kōji), La pierre et le sabre et La parfaite lumière (Yoshikawa Eiji), Le sabre des Takeda (Inoue Yasushi), Le sabre japonais (Gregory Irvine), Geisha (Arthur Golden), Ma vie de geisha (Iwasaki Mineko), Mémoires d’une geisha ( Inoue Yuki) et L’Abécédaire du Japon (Moriyama Takashi).

Vorace – Antonia Bird

Les fêtes de fin d’année sont synonymes de neige et d’orgies de bouffe, le moment idéal pour une chronique de Vorace (Ravenous en VO), western d’horreur sorti en 1999 et réalisé par Antonia Bird sur un scénario de Ted Griffin.

Vorace Antonia Bird affiche
Après les Mangemorts de J.K. Rowling, voici les Mangedoigts.
Continuer la lecture de « Vorace – Antonia Bird »

Les Haut-Conteurs – La Voix des rois

Les Haut-Conteurs
Olivier Peru et Patrick Mc Spare
T.1 La Voix des rois
Pocket

Intégrale Haut-Conteurs Olivier Peru Patrick Mc Spare
Ces livres sont posés sur… ben rien en fait. Magie.

Première partie d’une chronique en deux temps pour Les Haut-Conteurs. Tome 1 détaillé et vue d’ensemble pour les suivants, histoire d’éviter les redites d’éléments communs (comme j’avais fait pour Série B de Marc Falvo et Felicity Atcock de Sophie Jomain).

Continuer la lecture de « Les Haut-Conteurs – La Voix des rois »