Attestations alternatives

Attestation de déplacement dérogatoire covid19 coronavirus confinement Cthulhu

Quand j’ai publié l’attestation de déplacement dérogatoire version Cthulhu, il s’agissait d’un montage humoristique comme j’en fais si souvent, un de plus parmi les autres, accompagné de ma petite anecdote de confinement, une de plus parmi toutes celles que chacun poste sur les réseaux sociaux pour raconter comment on vit la situation actuelle. Bref, un truc comme ça, en passant.

Continuer la lecture de « Attestations alternatives »

Attestation de déplacement dérogatoire maison

Attestation de déplacement dérogatoire covid19 coronavirus confinement Cthulhu
Avant que je ne cthulhise le document, les initiales d’attestation de déplacement dérogatoire avaient déjà un parfum de jeu de rôle : ADD. Comme Advanced Dungeons & Dragons. Coïncidence ? Je ne crois pas.

Je ne peux pas dire que le confinement actuel pour endiguer l’épidémie de coronavirus slash COVID-19 slash SARS-CoV-2 change des masses mon quotidien, je passais déjà 95% de mon temps confiné avant et ce sera pareil après. Joies de l’autisme, de l’hypervigilance et de l’hypersensibilité au bruit qui transforment le moindre pas dans le monde extérieur en aventure anxiogène…
Ironie du sort, je me retrouve à devoir sortir plus souvent que d’habitude pour assurer le ravitaillement de ma chère et tendre, qui est handicapée et se retrouve en confinement absolu, vu qu’en plus de son autisme elle a les bronches en mode dame aux camélias. Si elle se retrouve infectée, ses chances de survie tournent autour de zéro en étant optimiste. Bref, pour toute la durée de l’épidémie, ma copine est comme ma CB : sans contact. Je largue les courses sur son paillasson, on se parle au téléphone chacun d’un côté de la vitre de sa fenêtre (ô Roméo, mon Roméo…) en mode parloir de prison. Avec mon dos tatoué, c’est le revival Prison Break.

Continuer la lecture de « Attestation de déplacement dérogatoire maison »

Une histoire du diable – Robert Muchembled

Vous venez de commencer à lire le 666e article publié sur le blog.
666, rien que ça ! Le chiffre de la Bête, comme ils disent à Trente millions d’amis.
Une occasion pareille ne se présentera pas deux fois, marquer le coup semble donc de rigeur. Fêtons l’événement en compagnie d’un invité de circonstance : le Diable !

Couverture Une histoire du Diable Robert Muchembled Seuil
Continuer la lecture de « Une histoire du diable – Robert Muchembled »

Doomsday – Neil Marshall

Un terrible virus – bien sûr sans remède – se propage en Écosse et décime la population. Face à ce fléau, les Anglais, très humanistes, bâtissent un mur qui transforme leur contagieux voisin en no man’s land où les malades sont censés mourir en silence et sans faire d’histoires, s’il vous plaît. Des années plus tard, ô coïncidence, on découvre non seulement qu’il y a des survivants en Ecosse… mais aussi que le virus refait son apparition, à Londres cette fois. Germe alors une idée géniale chez les Anglais qui ne manquent pas d’air : envoyer un commando de l’autre côté du mur pour récupérer l’antidote auprès des survivants écossais. Et sans rancune…

Affiche film Doomsday Neil Marshall Rhona Mitra virus epidémie
Continuer la lecture de « Doomsday – Neil Marshall »