Critiques express (19) Bestioles, bébêtes et créatures

Que serait l’imaginaire sans sa foultitude de bestioles et de monstres ? Bonne question, merci de l’avoir posée. Ceux qui veulent y répondre, prenez une feuille et suivez les consignes habituelles (4 heures, calculatrice interdite, tout ça, tout ça). Les autres, venez avec moi, on va plonger dans deux bouquins qui m’ont été offerts aux dernières Halliennales, à savoir Créatures (anthologie Imaginales 2018) et Grand Méchant Loup.com (Maxime Gillio & Wonder Jane). Pour arriver à un rythme ternaire que je préfère au binaire, j’ajoute au paquetage une autre anthologie des Imaginales, celle de 2015, Trolls & Licornes.

Pégase licorne
Continuer la lecture de « Critiques express (19) Bestioles, bébêtes et créatures »

Critiques express (15) Demi-molle

Disclaimer 18 ans contenu explicite

Le cul, c’est un art. Et une loterie : on ne gagne pas à tous les coups qu’on tire. Florilège de titres moyens du label Media 1000 (La Musardine), qui traînent dans ma bibliothèque, de ces récits pornographiques écrits au kilomètre par des gens qui devraient apprendre à tailler leur plume…

Continuer la lecture de « Critiques express (15) Demi-molle »

Miyamoto Musashi

Je pourrais bloguer dix ans sur le sujet sans en voir le bout, tellement le bonhomme a inspiré de romans, essais, mangas, films, séries, dessins animés…
J’en ai retenu une poignée :
– un vieux numéro de Dragon Magazine
– le diptyque de Yoshikawa Eiji (La pierre et le sabre et La parfaite lumière)
La Voie du Sabre de Thomas Day
– l’essai éponyme de Tokitsu Kenji
– le jeu de rôle Le Livre des Cinq Anneaux

Miyamoto Musashi tatouage Fred K
La célèbre estampe d’Utagawa Kuniyoshi et mon mollet (que je ne désespère pas de voir en couverture de Felicity Atcock).
Continuer la lecture de « Miyamoto Musashi »