Journal d’un marchand de coke

Détournement Journal d'un marchand de rêves par Un K à part

On se souvient de Walter Krowley qui, dans le Journal d’un marchand de rêves, sniffait le sable de Doowylloh pour booster son inspiration.
Le romancier colombien Pablo Escobar (RIP, l’ami) propose une version alternative de l’excellent roman d’Anthelme Hauchecorne. Un what if original qui part d’une idée certes peu crédible mais bien menée : et si à Hollywood les gens se fourraient de la coke plein le pif ?
Paru aux Presses du Rail, voilà un très bon bouquin qui sait faire parler la poudre !

Hiver pourri à Melun Plage

Rupture de stock pour Eté pourri à Melun Plage de Nicolas Duplessier ! En attendant la réimpression, on se consolera avec son double maléfique.

Détournement Hiver pourri à Melun plage par Un K à part

Quatrième de couverture remasterisée par mes soins :
Janvier 2017. Florian traîne son mal de vivre dans les rues enneigées de Melun, entre un boulot minable de saleur de routes et une vie sentimentale sans joie au fond d’un igloo.
De morose, son existence devient vraiment pourrie le jour où Roxane, l’ex-grand amour de sa vie, sa reine des glaces, est portée disparue dans une avalanche.
Très vite dans la ligne de mire des chasseurs alpins, Florian doit mener sa propre enquête et se confronter à des fantômes tout blancs, qu’il distingue très mal dans le blizzard. Tel un remonte-pente, il suit la piste, découvrant une histoire qui le dépasse et la tempête d’emmerdes qui l’accompagne.
Hiver pourri à Melun-Plage est un roman noir et glaçant qui raconte la descente tout schuss aux enfers d’un skieur plus du tout magnifique depuis qu’il a pris un sapin en pleine poire.