Les Choriziales, le festival de SF qui envoie du pâté

Fin juillet, Étienne Klein bernait les internets en faisant passer une tranche de chorizo pour une étoile photographiée par le télescope spatial James Webb.
Fin août, les Utopiales révèlent l’affiche du festival qui se tiendra du 29 octobre au 1er novembre à Nantes, dans les prisons de laquelle il y a un prisonnier diguedondaine.
J’ai réussi à tenir cinq minutes sans faire le con avec l’affiche.

Affiche Utopiales 2022 Nantes
Illustration originale de Marc-Antoine Mathieu

Or donc, premier réflexe évident en rapport avec une couverture bien connue, celle d’Objectif Lune des aventures de Tintin.

Utopiales 2022 affiche Tintin Objectif Lune
J’avoue avoir une approche assez personnelle des notions d’échelle et de perspective (en clair, j’en ai rien à foutre).

Là-dessus, une muse m’a dit que ça manquait de chorizo. Elle avait raison.
Si on commence à représenter le ciel étoilé sans chorizo, autant dire le zéro absolu de la crédibilité en astronomie, un jour on finira par se retrouver avec des théories fantaisistes comme quoi la Terre serait ronde et tournerait autour du Soleil. Une perspective qui fait froid dans le dos en matière d’obscurantisme délirant…
Pour la sauvegarde de la civilisation, j’ai donc mis du sauciflard sur la table et fait péter la rondelle.

Affiche Utopiales 2022 Nantes festival science-fiction chorizo
Attention, présence d’allergènes dans ce produit. Cette affiche contient de la viande. Si vous êtes vegan, ne la regardez surtout pas au risque de mettre en péril votre âme éternelle. Avouez que ce serait dommage de brûler en enfer pour l’éternité à cause d’un petit bout de barbaque.
Publié le Catégories Détournements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.