Mister Titanic

Un bail que je n’avais pas détourné de couverture de Stan Kurtz et ça me manquait. Mister Iceberg nouvelle version raconte le naufrage du Titanic (ta mère/ta sœur/autre). Marc Falvo y révèle la vérité vraie, celle qui est ailleurs (donc riche), loin de la version officielle soi-disant accidentelle.
Un psychopathe rôde sur le paquebot. Il poignarde Leonardo DiCaprio et Kate Winslet à coups de Mister Freeze avant de couler le bateau en le dirigeant droit sur un banc de glaçons. Un récit à glacer le sang…

Détournement Mister Freeze Iceberg par Un K à part

Mad Max : garde à vue

Quand Claude Miller rencontre George Miller…
Quand Garde à vue (adapté du roman À table ! de John Wainwright) rencontre Mad Max (très teinté de Route 666 de Roger Zelazny)…
Affiche inspirée d’un lapsus du Fossoyeur de Films (j’espère que tu ne m’en voudras pas, mec), qui n’est plus un lapsus maintenant que le film existe (au moins sur Photoshop).

Détournement Mad Max Garde à vue par Un K à part

L’hipparque phitanien

Retour des éditions à l’ancienne avec un appendice fictif à la trilogie Phitanie de Tiphaine Croville : le Traité de cavalerie aérienne, théorie et pratique de l’art de monter les pégases par Héloïne.
Un ouvrage dans la lignée de L’Hipparque de Xénophon, tout le monde l’aura compris (en tout cas tout le monde qui a un jour mis le nez dans Xénophon).

Détournement Traité de cavalerie aérienne par Un K à part

SFFF (4) Fantasy

Sylvanas Coursevent pour la Horde
Pour la Horde !

La fantasy est un genre enfantin, pas sérieux pour deux sous, où s’ébattent des licornes à paillettes, des elfes “petits avec de grandes oreilles” (Bill Baxter) et des kékés en robe qui exhibent leurs boules de feu.
Voilà. Je pense qu’on a fait le tour du sujet. Merci de votre attention.

Continuer la lecture de « SFFF (4) Fantasy »

SFFF (3) Fantastique

Bianca Beauchamp Catwoman en latexLe plastique, c’est fente astique fantastique

Des trois genres qui constituent la SFFF, le fantastique est le plus paradoxal. Genre de l’entre-deux, du doute, il a pourtant la définition la plus précise et la plus claire.
L’irruption du surnaturel dans un cadre posé comme réaliste.
La définition du fantastique fait à peu près consensus. Pour une fois. Qu’on se rassure, tout autour, c’est flou artistique et compagnie. Continuer la lecture de « SFFF (3) Fantastique »