Des zombies aux Halliennales ?

La journée avait pourtant bien commencé…
Rassemblement des troupes à 5 heures du matin et voilà Tiphaine, Olivia et Stéphane partis pour un footing de quinze kilomètres, cinquante pompes et autant de tractions. Là-dessus, échauffement du poignet, lancer de stylo-plumes sur une cible de fléchettes, combat au crayon de bois (amitiés à John Wick). Bref, une matinée normale pour le trio d’élite.
Depuis la chaise longue d’où je supervisais l’entraînement, j’étais fier de ma team. “Ils sont prêts”, que je me suis dit, “il est temps de leur enseigner ma technique shaolin secrète”. L’art de la décapitation avec une simple page de livre de poche. L’arme ultime. (Ceux qui se sont déjà coupés entre les doigts avec une feuille de papier savent de quoi je veux parler…)
J’ai beau être une peau de vache comme sergent-instructeur, je sais faire preuve d’humanité (si, si). J’ai proposé un rafraîchissement avant d’attaquer la suite de la séance.
Poser les gobelets à côté de mon alambic de savant fou, je reconnais, pas l’idée du siècle… La mixture a dû déborder pendant ma sieste que je surveillais les foulées de mes ouailles.
C’est là que les choses ont “un peu” dérapé.
Stéphane, Tiphaine et Olivia se sont roulés par terre en bavant partout (et bibi a dû passer la wassingue, merci pour lui). Grognements, regards perdus… Oups, zombies…
Réflexe bête, attraper le premier gobelet à porter et boire un coup pour me requinquer. Fichus gobelets, saleté d’alambic…

Si vous n’avez pas peur des créatures effrayantes, les Halliennales vous attendent le 5 octobre prochain. Vous pourrez rencontrer Olivia Lapilus, Tiphaine Croville et Stéphane Melin sur le stand Un K à part. Venez nombreux, on ne vous mangera pas !

Les Halliennales 2019 Un K à part Tiphaine Croville Olivia Lapilus Stéphane Melin auteurs invités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *