Un K à part sur Twitter et Instagram

Un K à part sur Twitter— C’est une révolution !
— Déjà, tu m’appelles Manu “sire”, comme dans la citation originale. Ensuite, c’est pas comme si je découvrais l’existence d’Internet.

Or donc, mon bébé prend ses quartiers d’été sur Twitter. Cherche Un K à part ou @FredKunopes, la bobinette cherra et tu me trouveras.
Pas persuadé que l’idée va mener loin. Pour être honnête, je teste le truc pour vérifier qu’il s’agit bien d’un plan foireux, d’un doublon pas super utile de la page Facebook et d’un tremplin vers le rien.
Maintenant que je t’ai bien vendu le bazar, tu peux quand même t’abonner, hein, c’est toi qui vois.
Bref, test en cours, on avisera en juillet prochain pour le troisième anniversaire du blog. Si ça ne donne rien, bye bye Twitter.
Le blog reste LE cœur du projet Un K à part, avec de la chronique tout en longueur comme ma queue-de-cheval.

Là, tu vas me dire que j’ai un train de retard. Bah, sur ma carte d’identité, c’est marqué “nationalité française”. Les trains à la bourre font partie de mon patrimoine culturel. Et toc.
Nan mais je sais, je vois où tu veux en venir. Pour faire mon cake sur les réseaux sociaux, faut que j’aille sur Instagram. Du Bookstagram que ça s’appelle dans mon cas de “chroniqueur littéraire” (avec des guillemets, je me vois juste comme un clown du livre).
La nouvelle tendance qui va rendre obsolètes les blogs littéraires et les couler. Comme les booktubes sur YouTube, comme Facebook, comme Twitter et à peu près tout depuis une dizaine d’années (tape “fin des blogs” sur un moteur de recherche et mate les dates des articles). Comme Internet qui allait tuer la télé qui allait en son temps flinguer le cinéma qui allait lui-même anéantir le théâtre. Sur Internet, tous les ans, il sort une plateforme révolutionnaire (soi-disant, c’est jamais que des déclinaisons de l’existant), raz-de-marée qui va tout emporter sur son passage…
Bref… Instagram, j’ai regardé, pourquoi pas ? A défaut de communauté littéraire proposant de la critique de bouquins, j’ai trouvé une communauté de photographes de livres. Vu qu’à travers mes photos, détournements et bidouillages graphiques, je fais déjà du Bookstatruc à ma sauce, y poster mes travaux paraît pertinent.
Je me suis donc inscrit sur Instagram (Fred K @unkapart) pour tenter le coup. Si ça peut améliorer la visibilité du blog, tant mieux. Sinon… ben osef, ça ne restera jamais que du bonus visuel. Comme dit plus haut, le blog reste LE cœur du projet Un K à part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *