Sortie attendue : Doigts dans le nez

Ça fait un petit moment déjà que Maxime Gillio tease ici et là sur sa prochaine sortie. Il vient de dévoiler la couverture et le titre de son bébé : Ma fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres.

Fille mettre un doigt

Un titre pareil, tu t’attends sans doute à ce que je parte dans un florilège de calembours sous la ceinture. Je vais éviter… Pas parce que Gillio mesure quelques centimètres de plus que moi (en hauteur, je précise), je l’étale d’une main et sans me fatiguer encore. Juste qu’un peu de retenue de temps en temps…
Après le gore-zombie-humour noir (Manhattan Carnage), le polar parodique (Les disparus de l’A16) et le roman noir historique (Rouge armé), le père Gillio – au sens littéral – s’aventure sur de nouveaux territoires. C’est une des raisons pour lesquelles j’adore cet auteur. En plus d’écrire très bien, il ne se repose jamais sur ses lauriers, rebondit de genre en genre sans jamais s’enfermer et ose prendre des risques dans ses publications. Ma fille voulait mettre son doigt dans le nez des autres sera très différent… mais toujours avec cette touche Gillio.
Une annonce officielle est prévue sur son site pour la semaine prochaine, je ne vais donc pas lui griller la politesse. Je me contenterai de dire que dans ce bouquin qui sort fin mars chez Pygmalion, il sera question d’une jeune fille, de doigts dans le nez… et d’autisme. Par un gars qui sait de quoi il cause et qui cause bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *