Vindicta – Cédric Sire

Vindicta
Cédric Sire

Metropolis

Vindicta, le premier roman de Cédric Sire ! Faut reconnaître, ça fait toujours quelque chose de voir un auteur se lancer dans l’arène de l’édition, tel un lemming dans la grande aventure de la vie ou un nouveau-né sur le bord d’une falaise. À moins que ce ne soit l’inverse…
N’empêche, le nom sur la couverture et la photo sur la quatrième me titillent (et Grosminet). Comme un air de déjà-vu.
Ni une ni deux ni trois ni quatre ni cinq ni six […] ni trois mille cent quarante-sept […] ni et cetera desunt, je saute sur mon bigophone pour appeler Bill Tremendous, mon contact à la CIA. Icelui me sort : Oh yeah Cedouic Saïeur I know him. Là-dessus, il se marre comme un bossu avant de raccrocher. Merci du renseignement…
Paraît qu’il vaut mieux s’adresser au grand patron qu’à ses saints. Aller plus haut, aller plus haut dans la hiérarchie, en un genre d’altius, altius, altius, si l’on en croit Tina Arena de Coubertin. Au point où j’en suis rendu, pourquoi pas ? Faute de ligne directe avec les suprêmes sphères divines, je recours à un savoir occulte, comme le coup de pied du même nom : les runes. Résultat du tirage : ᛚᛟᛚ. Les dieux vikings ont le sens de l’humour et du lol. Mort de rire, bravo les gars…
Mes recherches se poursuivent jusqu’à ce que, d’une méthode farfelue l’autre, je trouve enfin la solution ! Comment ? Un magicien ne dévoile jamais ses tours.
Accroche-toi à ton slip, parce que la révélation va te couper les guiboles.
Cédric Sire est en réalité Keyser Söze Sire Cedric !
Eh oui.
On est plus d’un à s’être fait enduire d’erreur – c’est comme induire mais en double couche – par l’ordre inversé des termes et l’accent à géométrie variable. Maintenant que nous savons (de Marseille), les questions pleuvent. À quand un thriller parfum pomme sous le nom d’Éric Cidres ? Ou une pub pour Pliz sous celui de Sédric Cire ? Angelizer battra-t-il le record de glissade sur table de Marie-Pierre Casey ?

Vindicta Cédric Sire couverture Metropolis
Voyant le titre en latin, j’avais sorti mon Gaffiot. Sauf que non, le roman est écrit en français.
Continuer la lecture de « Vindicta – Cédric Sire »

Le P’tit Baigneur

Adaptation (très) libre du roman Et tu entendras le bruit de l’eau de Sophie Jomain, voici le comics Le P’tit Baigneur, qui met en scène un nouveau super-héros, 100% picard.
Pendant que Batman protège Gotham City des méchants pas beaux, Le P’tit Baigneur veille sur la baie de Somme. Entre bains et beignes, les super-vilains n’ont qu’à bien se tenir.

Batman comics Lego Le Petit Baigneur Et tu entendras le bruit de l'eau Sophie Jomain
Il est beau le lavabo.

Ce premier numéro envoie du bois (flotté) et annonce une série prometteuse. On regrettera juste que la version BD s’éloigne beaucoup de l’œuvre originale, dont il ne reste que de l’eau et un ponton, ce qui est mieux que rien mais peu.
Cela dit, d’après mon petit doigt – qui est le top du top en matière de source bien informée –, le second numéro raccrochera les wagons avec l’arc narratif du roman. Il introduira le personnage de Marion Verrier et son identité secrète de super-héroïne : Fendie Miller. Celle-ci a développé le super-pouvoir de découper le temps depuis le jour où elle fendit mille heures.
Coming soon very bientôt…

L’Eldorado présenté par Lara Croft

Qui n’a jamais entendu parler de l’Eldorado ? La quête de ce lieu mythique a lancé sur les routes et les mers des dizaines d’aventuriers. Marco Polo, Magellan, La Perlouse, Indiana Jones… Un vrai défilé de mode, entre perruque poudrée et fedora. En vain. Les gais compagnons du couvre-chef sont tous rentrés bredouilles, la queue entre les jambes. Quand j’ai voulu les interviewer sur le sujet, ils m’ont claqué la porte au nez. Sujet sensible…
C’est du côté des shorts moulants qu’il faut se tourner pour obtenir des réponses. Lara Croft n’ayant pu se libérer pour une bête raison juridique de marque déposée, sa cousine germaine Lara Krauft se chargera de présenter le mythe de l’Eldorado.

Eldorado Lara Croft Angelina Jolie Tomb Raider
Tire mon doigt !
Continuer la lecture de « L’Eldorado présenté par Lara Croft »

Des auteurs en or… et en Lego

En attendant la réunion en live des auteurs en or sur le stand du blog aux Halliennales 2019, j’ai bricolé une version Lego de l’événement sur ma table de nuit.

Halliennales 2019 Lego Fred K Olivia Lapilus Stéphane Melin Tiphaine Croville

De gauche à droite, Olivia Lapilus, Stéphane Melin et Tiphaine Croville, sous le regard bienveillant de Fred K, perché sur son mirador (j’ai emprunté sa tour sombre à Stephen King).
Samedi 5 octobre 2019, venez nombreux à Hallennes-lez-Haubourdin les rencontrer en chair et en os !

Boîte Lego collector Halliennales Fred K Tiphaine Croville Olivia Lapilus Stéphane Melin auteurs en dédicace stand blog
Boîte Lego édition collector pour commémorer l’événement.

Halliennales 2019, coup d’envoi

Pour ceux qui n’auraient pas suivi l’actualité de la semaine, signalons que la page Facebook des Halliennales a dévoilé il y a une paire de jours l’affiche du festival, signée Nicolas Jamonneau.
Pour ceux qui n’ont rien suivi du tout ces derniers mois, on connaissait déjà depuis belle lurette le lieu (Hallennes-lez-Haubourdin), la date (5 octobre 2019), la marraine (Christelle Dabos) et le thème (l’Eldorado).
Le grand chelem est désormais complet. Ne manque plus que la liste des auteurs et exposants (un détail, donc).

Affiche Halliennales 2019 Nicolas Jamonneau
Continuer la lecture de « Halliennales 2019, coup d’envoi »