Les nominations au Prix des Halliennales 2019

Avec Rouge Toxic, Morgane Caussarieu avait pris place l’an dernier sur le trône de fer à la suite de Gabriel Katz, Aurélie Wellenstein, Rod Marty et Clément Bouhélier.
Qui prendra sa succession cette année ?
Bonne question, dont la réponse sera connue le 5 octobre prochain au cours du festival.
En attendant, voici la liste des gens de plume et des œuvres en lice pour le Prix des Halliennales cuvée 2019 :
– Loïc Le Pallec, Fréquence Oregon (Sarbacane) ;
– Julie de Lestrange, La nouvelle Arche (Michel Lafon) ;
– Pascale Perrier et Sylvie Baussier, Là-bas, tout ira bien (Scrineo) ;
– H. Roy, Ashlon (J’ai Lu) ;
– Adrien Tomas, Engrenages et sortilèges (Rageot).

Nominations Prix des Halliennales 2019 montage Un K à part

Note à benêts : l’agencement sur le montage ne respecte pas le protocolaire et inattaquable ordre alphabétique pour des raisons techniques. La liste à gauche suit l’agencement des images à droite. Les images à droite sont disposées en fonction d’impératifs graphiques : rangée du haut, les couvertures dont je pouvais couper un bout sans amputer le nom de l’auteur ; rangée du bas, du plus foncé au plus clair pour faire ressortir les couvertures sans les noyer dans le fond jaune.
Pour le crédit iconographique, j’ai fait au mieux. Quand je n’ai pas pu trouver le nom de l’illustrateur, j’ai mis par défaut l’éditeur.

Notre-Dame de Paris, le complot

Suite à l’incendie de Notre-Dame de Paris, le livre éponyme de Victor Hugo caracole en tête des ventes.
Qu’on veuille relancer les ventes d’un vieux titre passé de mode, pourquoi pas ? Mais là quand même, mon cher Victor, je trouve la méthode quelque peu excessive. Pire, d’autres auteurs morts pourraient s’embarquer sur le même chemin de promotion délirante. Imaginez que Wells se dise “tiens, je vais booster La guerre des mondes”.

Deadpool poulet rôti Deadpoule
Bonne nouvelle, on a retrouvé le coq de la flèche de Notre-Dame.
Continuer la lecture de « Notre-Dame de Paris, le complot »

Le druidisme expliqué aux personnes âgées – Kaamelott

50 nuances de gras, qui mettait à l’honneur Karadoc, fut le premier détournement publié sur ce blog. Ça ne nous rajeunit pas.
Retour aux sources et à cette valeur sûre qu’est Kaamelott avec Merlin, enchanteur de Bretagne, grand vainqueur de la belette de Winchester et auteur du parchemin Le druidisme expliqué aux personnages âgées (un genre de collection “pour les nuls” au temps où on portait des armures).

Détournement de couverture pour les nuls Le druidisme expliqué aux personnes âgées Merlin enchanteur de Bretagne Kaamelott par Un K à part

Simetierre – Stephen King

Simetierre
Stephen King

J’ai Lu

“Il” est revenu et pour une fois on ne parle pas d’un clown cabriolant.
Simetierre, le roman, raconte grosso modo qu’il vaut mieux laisser les morts reposer en paix plutôt que vouloir coûte que coûte les ramener à la vie.
Simetierre, l’épopée cinématographique… ben pareil en fait.

Couverture Simetierre Stephen King J'ai Lu Epouvante Lego
Pet Sematary sur un cimetière de pets. Ou un roi sur le trône.
Continuer la lecture de « Simetierre – Stephen King »

Les chevalets de la table pas ronde

Les préparatifs pour le stand du blog aux Halliennales suivent leur cours…
On en arrive aux finitions et aux petits détails qui marqueront le coup.
En attendant un prochain article sur les coulisses de la préparation, je révise mes fiches sur la présentation du stand. Agencer les piles pour mettre en valeur les bouquins, positionner les chevalets maison de mes auteurs en or, canaliser les visiteurs vers le stand (si possible sans recourir à un aiguillon électrique), y a du boulot…

Stand chevalets auteurs invités Halliennales 2019
Micro salon du livre organisé sur un bureau dans ma piaule.

Samedi 5 octobre 2019, venez nombreux aux Halliennales rencontrer Olivia Lapilus, Tiphaine Croville et Stéphane Melin sur le stand Un K à part !

Halliennales 2019 Tiphaine Croville Olivia Lapilus Stéphane Melin Un K à part

Rituel de chair – Graham Masterton

Rituel de chair
Graham Masterton

Pocket Terreur

Se replonger dans les vieux machins, c’est pas toujours une bonne idée.
Y a pas long, en attendant la nouvelle version de Simetierre au cinéma, j’ai relu le roman de Stephen King. Un bon bouquin, mais la deuxième lecture n’est plus aussi emballante que la première, parce que quand tu creuses un peu – ce qui est raccord avec le thème fossoyant – tu vois des défauts qui t’avaient échappé. (Au passage, le film de Kevin Kölsch et Dennis Widmyer est une purge barbante dans laquelle il n’y a rien à sauver, passez votre chemin.)
Rituel de chair, même combat. Je l’ai lu pendant mes vertes années de lycéen, quand il venait de paraître dans la regrettée collection Terreur de Pocket. Pour ceux qui ne seraient pas nés comme moi au Moyen Âge, il vient de ressortir chez Bragelonne. Verdict de la relecture : j’aurais dû le laisser dormir dans ma bibliothèque. Il y a des choses qu’il vaut mieux ne pas réveiller (ce qui est raccord bis avec la thématique de Simetierre).

Rituel de chair Graham Masterton Pocket Terreur Milady
À table !
Continuer la lecture de « Rituel de chair – Graham Masterton »