Librairies fermées pour cause de confinement, que faire ?

Du PQ aux livres, la pandémie de Covid aura montré que notre société 2.0 hyperconnectée reste très attachée au papier, une valeur refuge au même titre que l’or et les nouilles.

En ces temps où l’accès aux gogues et à la culture revêt une importance plus vitale dans l’échelle des priorités que l’accès aux soins, voici quelques astuces pour remédier aux difficultés d’approvisionnement en livres :

1) Ne pas lire et faire autre chose à la place. Jokari, paintball et pétanque sont d’excellentes activités d’intérieur pour tuer le temps et les meubles pendant le confinement.

2) Relire les livres que vous avez déjà.

3) Écrire vos propres livres.
NB : écrire un roman sur du papier toilette, ça compte double, comme au Scrabble.

3,1416) Pi

4) Passer à la lecture numérique ou au livre audio.

5) Contacter votre librairie habituelle. Certains libraires viennent de découvrir la VPC (un comble quand on sait qu’elle a été inventée par des imprimeurs au XVe siècle pour vendre des bouquins…), d’autres la pratiquent depuis des lustres, toujours est-il que vous pouvez acheter des livres via les librairies (merci La Palice), sans bouger le séant de votre domicile si vous passez par voie postale ou en allant les récupérer sur place grâce à ce qu’on appelle en bon français le “click and collect” (ou “retrait en magasin” en VO).

6) Commander à la source chez l’éditeur. La plupart des maisons d’édition ont des boutiques en ligne, à commencer par les ME non distribuées en librairie.

7) Remonter jusqu’à la source de la source : les auteurs. On pense bien sûr aux auto-édités qui vendent eux-mêmes leurs ouvrages. Mais pas que. Dans la filière traditionnelle, vous n’avez pas idée du nombre d’écrivains à être encombrés de cartons d’exemplaires d’auteurs qui prennent la poussière dans leur cave/garage/grenier. Ils seront (peut-être) heureux (ou peut-être pas) de vous les vendre pour libérer de la place.

8) Passer par les grandes enseignes de l’axe du mal de la vente en ligne (Amazon, Fnac) en utilisant le code promo suivant :
nevenezvousplaindreensuitesivotrelibrairiedequartiermetlaclefsouslaporte

9) Imprimer la totalité des articles du blog et les relier, ça vous fera un livre.

Prenez soin de vous et cultivez votre second degré, ça tient chaud en cette saison où les températures rafraîchissent (“winter si coming!”, comme disait Victor Hugo dans Les Trois Mousquetaires).

Publié le Catégories On se bouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *