Le Batwing et le cambriolage de l’Homme-Mystère

Batman fêtait ses 80 ans en 2019, Lego en a profité pour sortir pléthore de boîtes sur notre chiroptère préféré. La marque a eu le bon goût de sortir certains modèles en double avec d’un côté une grosse version pour collectionneurs, chère, trop grande pour les figurines et dont le seul destin sera de zoner sur une étagère, et de l’autre une version plus abordable à l’échelle des minifigs, qu’on peut utiliser autrement que comme ramasse-poussière de luxe. C’est le cas de deux engins sortis tout droit du film réalisé par Tim Burton en 1989, la Batmobile et le Batwing.
Ce dernier offrait le choix entre le set 76161 (2363 pièces, 200€) que je trouve assez moche pour ma part et le set 76120 (489 pièces, 55€), moins ambitieux mais plus fourni en termes de variété (et plus accessible à mon porte-monnaie).

Lego Batman Batwing Cambriolage Homme mystère 76120 DC Comics
Un chevalier et sa monture
Continuer la lecture de « Le Batwing et le cambriolage de l’Homme-Mystère »

Derniers Recours – Walter Hill

Affiche film Dernier Recours Walter Hill Bruce Willis 1996

Dernier Recours, ou Last Man Standing de son petit nom anglo-saxon, est un film de Walter Hill sans lien de parenté avec Benny. Situé pendant la Prohibition, teinté d’une ambiance western qu’on retrouvera aussi dans Inferno qui puise aux mêmes sources, inspiré du Yojimbo de Kurosawa pour les trois quarts de son scénario et de Pour une poignée de dollars – lui aussi inspiré de Yojimbo – pour le quart restant et son homme sans nom (qui ici s’appelle John Smith, ce qui revient à ne pas avoir de nom, comme le héros du Dead Zone de Stephen King).
Qui dit Prohibition dit contrebande d’alcool. Qui dit contrebande dit guéguerre entre contrebandiers pour avoir la mainmise sur le marché. Dans un bled paumé, deux familles se livrent une lutte sans merci ni s’il vous plaît, jusqu’au jour où débarque un cow-boy solitaire qui va mettre tout le monde d’accord en déglinguant les deux clans.

Continuer la lecture de « Derniers Recours – Walter Hill »

World War Z – Marc Forster

Paraît que le bouquin est bien. Sauf que le film est nase à un point qui dissuade de remettre le nez dans cette histoire, sous quelque forme que ce soit. En plus, le seul livre que j’ai lu du même Max Brooks, Guide de survie en territoire zombie, ne m’a pas emballé du tout, donc peu probable que je me lance un jour dans la lecture du roman.

Affiche film World War Z Marc Forster 2013
Continuer la lecture de « World War Z – Marc Forster »

L’invasion de la Batcave par Gueule d’Argile

La Batcave fait partie des marronniers de Lego, il y en a toujours une au catalogue, pour le meilleur (parfois) et pour le pire (souvent). Peu sont convaincantes, la faute à des sets limités dans leurs ambitions (deux, trois pièces emblématiques et le reste de l’édifice osef) et répétitifs dans leur structure (une éternelle salle de contrôle au centre et une paire d’annexes à côté).
La boîte 76122 “L’invasion de la Batcave par Gueule d’Argile” sortie en 2019 à l’occasion des 80 ans de Batman n’échappe pas à la règle. Correcte mais insatisfaisante, je trouve, pour 120 balles. Je l’avais achetée en connaissance de cause : une Batcave acquise dans le seul but d’être détruite et recyclée dans mon propre repaire secret du Chevalier noir.

L'invasion de la Batcave par Gueule d'Argile Lego 76122
Continuer la lecture de « L’invasion de la Batcave par Gueule d’Argile »

Mes Lego font leur cinéma

Lego et cinéma font bon ménage, en témoigne le catalogue de la firme qui redéfinit la notion de licence entre Harry Potter, Star Wars, Marvel, DC, Jurassic World, feue les gammes Seigneur des Anneaux et Pirates des Caraïbes, ainsi que je ne sais combien de boîtes unitaires collector (Ghostbusters, Retour vers le futur, etc.).
Il n’y avait donc pas de raison pour ne pas m’y mettre à mon tour. Et alors attention, y a du budget hollywoodien dans l’air : je viens de palper cent briques et toucher dix plaques.

Briques plates Lego
Continuer la lecture de « Mes Lego font leur cinéma »

We want you ! Une bouteille à la mer

Je fais appel à la sagacité de la communauté d’Un K à part.
Une lectrice m’a contacté pour retrouver une anthologie de nouvelles sur laquelle elle cherche à mettre la main depuis des années. Le défi de cette quête, c’est qu’on n’a ni le titre, ni l’éditeur, ni les auteurs, ni l’année d’édition.

Continuer la lecture de « We want you ! Une bouteille à la mer »