Et de 500 !

Eh oui, cinq cents ! Comme Camille ! (Celle-là, cadeau pour les mélomanes.)
Il y a deux ans et demi tout rond à quatre jours près (donc pas tout rond), le blog Un K à part poussait son premier vagissement de nouveau-né et s’élançait dans la grande aventure de la vie avec l’enthousiasme d’un lemming au bord d’une falaise.

300 Léonidas 500 articles sur le blog

Nous partîmes de zéro et par un (plus ou moins) prompt renfort, nous nous voyons cinq cents en arrivant au port. Léonidas et ses trois cents péquenots peuvent aller se rhabiller. Je connais un bon tailleur à Saint-Claude, je leur filerai l’adresse.
Back Up de Paul Colize inaugurait une longue série de chroniques. Depuis, 230 bouquins environ ont été passés à la moulinette. Dernière chronique en date, Un parfum d’amertume… du même Colize. L’alpha et l’oméga. Une belle façon de boucler la boucle (enfin, c’en serait une belle si je l’avais fait exprès, sauf qu’il s’agit d’une pure coïncidence).
Si on ajoute les détournements graphiques, les interviews, les salons et quelques fantaisies annexes… ou si je regarde l’interface d’admin qui affiche le chiffre sans avoir à compter sur mes petits doigts…
499 articles publiés.
Celui-ci est donc le 500e !

Blog Un K à part 500 articles publiés
La seule interface WordPress pourvue d’un siège éjectable et de l’arme nucléaire.

Ça en représente du taf et du chemin… Je te laisse imaginer la somme de temps, d’énergie et de travail investie dans ce blog pour essayer de dépasser le “j’ai trop adoré parce qu’il y avait des licornes” et apporter quelque chose d’un peu malin et d’un peu autre.
Pour quel bilan ? Réussite ? Échec ? Les deux.
Les résultats en termes de portée et d’audience ne sont pas à la hauteur. Un K à part reste un blog confidentiel. Je n’attends pas de miracle dans un avenir proche ou lointain, le blog ne décollera pas plus que ça, même avec 500 articles de plus. Pas tant que je passerai plus de temps sur l’écriture des chroniques que sur leur promotion. Et comme je n’ai pas prévu de renier mes principes…
Mais au moins, on ne pourra pas dire que je n’ai rien glandé.
Je l’ai fait. Et si c’était à recommencer du début, je ne changerais rien.
Je l’ai fait. Et j’ai encore de quoi m’occuper pour les mois à venir.
L’aventure continue. En route pour la suite !

“Pour le Graal, j’ai bâti une forteresse, moi. Kaamelott, ça s’appelle. J’ai été chercher des chevaliers dans tout le royaume. En Calédonie, en Carmélide, à Gaunes, à Vannes, au Pays de Galles. J’ai fait construire une grande table, pour que les chevaliers s’assoient ensemble. Je l’ai voulue ronde, pour qu’aucun d’entre eux ne se retrouve assis dans un angle ou en bout de table. C’était compliqué, alors j’ai essayé d’expliquer ce qu’était le Graal, pour que tout le monde comprenne. C’était difficile, alors j’ai essayé de rigoler pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté, mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu, parce c’est pas vrai.”
Arthur de Bretagne, Kaamelott, Livre V, Le retour du roi

2 réflexions sur « Et de 500 ! »

    1. Merci. 😉 Pour les 500 prochains, ils sont en cours de rédaction (enfin pas tous quand même, mais j’ai déjà quelques trucs prêts, pas mal de brouillons en cours et un paquet d’idées). Comme disait Zola à Verhaeren, en route pour les 1000 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *