Régime d’été et secrets de séduction

À Angélique,
ma super-héroïne qui ne manque pas de mordant.

figurines Lego à la plage sea sex and sun summer is coming

L’été… la plage… la chaleur… les corps huilés… les dunes où s’entremêlent les couples bricoleurs qui liment au papier de verre… drame du sable qui colle aux capotes et n’est pas ton ami…
L’été, c’est aussi exhiber un corps de rêve en maillot de bain. S’étaler au soleil pour nourrir son cancer de la peau… draguer au bar du camping une fois la nuit tombée et revenir avec une chouette collection d’IST après un coup vite fait dans les gogues.
Mais avant ça, pour séduire, encore faut-il avoir suivi un RÉGIME, avec capitales de rigueur vu comment le truc semble méga importantissime. 194 millions de résultats sur Google pour “régime de l’été”, trois mois que les magazines radotent sur la perte de poids pré-estivale ! Entre nous, la plupart des astuces minceur, c’est du flan, il n’en existe que trois efficaces à 100% :
– l’amputation (plutôt bras ou jambes, je déconseille la tête) ;
– la gastro (avec en prime musculation des abdos grâce aux crampes intestinales) ;
– n’en avoir rien à foutre (ce qui reste la meilleure option).

Imagine Quasimodo croisé avec Freddy Krueger… C’est bibi ! Si comme moi tu ne peux pas trop miser sur le physique pour emballer, il va falloir te rabattre sur d’autres solutions. Mettons de côté les plans B débiles comme le taser, le GHB, la Ferrari ou les implants mammaires, et concentrons-nous sur le secret ultime de la séduction : les livres !
Si le doute t’habite quant à l’efficacité de mon régime estival à base de papier, sache qu’il marche pour de vrai ! J’ai rencontré ma chère et tendre grâce à lui. Elle lisait une BD de Catwoman, je lisais Batman, depuis on gothamcityse ensemble. Sauf que notre rencontre a eu lieu dans une salle d’attente de dentiste en hiver, mais bon, tu remplaces la moquette par du sable, les édentés par des palmiers, et hop, illusion parfaite.
Fort de mon expertise dans ce domaine et soucieux de tes ratiches branlantes, je t’ai mâché le travail avec une liste de conseils de lecture made in K. Que du livre slim, rien que les bouquins guère épais de ma bibliothèque, ce qui exclut Tolstoï.
Les lectrices du blog complèteront cette liste avec un dictionnaire. Pas que je remette en cause vos connaissances en vocabulaire, je pense avant tout à votre tranquillité : un bon gros dico constitue une arme fatale contre les importuns. Un guignol vous demande votre 06 ou s’il peut vous enduire les totottes de crème solaire ? BIM ! Trois mille pages dans les gencives, calmé direct.

Continuer la lecture de « Régime d’été et secrets de séduction »

Un auteur en or : Stéphane Melin

Il fait partie des auteurs invités sur le stand du blog lors des prochaines Halliennales (5 octobre 2019).
J’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui Stéphane Melin, auteur de la trilogie L’Appel des Éléments, dont le dernier tome est en cours d’écriture.

Stéphane Melin présentation Halliennales Eldorado
Continuer la lecture de « Un auteur en or : Stéphane Melin »

Je suis ton nombre

Morgane Caussarieu Je suis ton nombre détournement de Je suis ton ombre par Un K à part

Avec Dans les veines, on découvrait les vampires à la sauce Morgane Caussarieu. L’aventure vampirique se poursuit dans Je suis ton ombre, qui fera partie de mes lectures estivales.
En attendant, petit détournement avec Je suis ton nombre, un roman plein de buveurs de sang mathématiciens. Ces Dracula de la racine carrée terrorisent un gamin que je soupçonne être Ron Weasley (un rouquin avec un pull à rayures aussi moche, je ne vois pas qui ça pourrait être d’autre). Pour lui, la situation ira de mal en π.

Ceux des profondeurs – Fritz Leiber

Ceux des profondeurs
Fritz Leiber

Mnémos / Hélios

Youpi, les vacances ! En route pour la mer ! Prends ta pelle, ton seau, tout le barda, et fais péter le scaphandre ! Ne vois dans ce dernier mot aucune métaphore de ta rondelle, qu’elle soit de calamar ou autre, je parle d’une tenue pour aller glouglouter dans les fonds marins, où nous titillerons le mérou et piétinerons les derniers coraux rescapés de la pollution sous-marine. Attention, les médecins déconseillent cette tenue aux personnes souffrant de météorisme (syndrome du ballast) ou de dysenterie (avoue que ce serait dommage de mourir noyé dans ton scaphandre et dans ton caca).

Couverture Ceux des profondeurs Fritz Leiber Mnémos collection Hélios
Continuer la lecture de « Ceux des profondeurs – Fritz Leiber »