Printemps des pouets

La poésie, j’y ai toujours été plus hermétique que la collection Tupperware au complet. Autant dire que le printemps des poètes (du 3 au 19 mars, donc en hiver…) m’en touche une sans remuer l’autre.
Après avoir farfouillé dans mes archives pendant au moins vingt secondes, j’ai dégoté un haïku de l’inénarrable Taigu Ryōkan (1758-1831).
Surtout connu sous son seul prénom de Ryōkan, le bonhomme fut moine, ermite, mendiant, érudit, calligraphe, poète. Figure majeure d’un bouddhisme zen bien à lui, sans rite ni religiosité, il passe pour un anticonformiste… avec le sens de la formule.

Le fameux haïku :

柿もぎの
きん玉寒し
秋の風

En VF :

Cueillant des kaki
Mes couilles tressaillent
Dans le vent d’automne

Annonce : Abbeville 2018

Affiche salon du livre Abbeville 2018
Ohé, les organisateurs, pour la 4e édition, pensez à préciser sur l’affiche que l’entrée est gratuite.

Dans deux semaines, il y a le salon du livre à Paris. Comme les années précédentes, je n’irai pas. Payer pour une poignée de signatures et trois minutes avec des auteurs, non merci. Quitte à se faire vider la bourse, je préfère investir dans une escort-girl.
Donc ce sera Abbeville et son salon du livre et de la francophonie qui ne te rackette pas à l’entrée.

Continuer la lecture de « Annonce : Abbeville 2018 »

Jeux de Trône : Gastro is coming

Winter is coming. On attend toujours qu’il pointe le bout du nez et mette fin à cet interminable pensum qu’est Game of Thrones. Ophélie Winter a déjà eu le temps de venir et c’est désormais au tour de la gastro de débarquer en fanfare pour un concerto en pet majeur.

Détournement de couverture Gastro is coming par Un K à part
Un trône, oui. En fer, par contre, c’est moins sûr.